Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premiers essais en mer pour le sous-marin nucléaire indigène indien

21 Août 2014 , Rédigé par Khan Publié dans #Russie-Inde, #Sous-marins

L'INS Arihant, premier sous-marin nucléaire "indigène" indien fait reparler de lui. Le submersible a entamé ses essais en mer et devrait embarquer ses missiles stratégiques en 2015. Commencera alors la campagne de tirs pour qualifier le sous-marins avant son admission au service actif prévue pour 2015.

 

Les photographies de l'INS Arihant sont très rares, aussi, la publication hier par un média indien d'une image montrant ce qui est décrit comme étant ce submersible ne passe pas inaperçue.

Le S-73 Arihant (le nom serait formé de deux mots indiens, 'Ari', qui signifierait 'ennemi', et 'hant', qui signifierait 'détruire') est le fruit du projet ATV (Advanced Technology Vessel) dont les prémices remontent à 1974. Il s'agit d'un des projets indiens de défense les plus secrets, et la Russie a activement contribué à son développement. Bien que la date exacte de mise sur cale du S-73 soit sujette à discussion, la mise en chantier du submersible aurait débuté en 1998 au chantier naval du port de Visakhapatnam, situé sur la côte orientale de l'Inde (Etat de l'Andhra Pradesh).

L'INS Arihant a été mis à l'eau le 26 juillet 2009, avec une date de livraison à la marine indienne initialement prévue pour 2011. L'admission au service actif du bâtiment a toutefois connu de sérieux retards : jusqu'à cet été, le S-73 n'avait jamais quitté l'enceinte du chantier naval où il a accompli une série d'essais à quai après l'activation de son réacteur nucléaire complétée au mois d'août 2013. Le bâtiment a par ailleurs subi une série de tests dans un bassin fermé du chantier naval appelé 'site Bravo'. Les essais en mer de l'Arihant ont finalement débuté cet été, et s'ils s'avèrent concluants, le submersible devrait recevoir ses premiers missiles balistiques stratégiques pour des tests de tir. L'objectif affiché est de livrer le sous-marin aux forces navales indiennes d'ici la fin de l'année 2015, ce qui paraît toutefois ambitieux compte tenu des difficultés rencontrées par le programme.

L'Inde a prévu de construire 6 unités de ce type. Le second submersible, l'INS Aridhaman, a été mis sur cale au mois de juillet 2011. Le S-73 est censé mettre en oeuvre 12 missiles de type K-15 qui disposent d'une portée de 700 à 750 km. Il est toutefois possible que par la suite, le S-73, mais surtout ses successeurs, soient équipés de missiles à portée intermédiaire K-4 (3 500 km de portée), et à plus long terme, de missiles balistiques K-5 (5 000 à 6 000 km de portée).

L'INS Arihant est directement inspiré des sous-marins nucléaires russes de type Akula (Projet 971 et dérivés). Disposant d'un déplacement de 6 000 tonnes, le submersible mesure 110 m de long et est servi par un équipage de 95 hommes. La formation de l'équipage indien a été réalisée dans le cadre de la coopération militaro-technique entre Moscou et New Delhi. Le location du K-152 Nerpa (Projet 971) par l'Inde auprès de la Russie a joué un rôle clef en permettant aux sous-mariniers indiens de gagner de l'expérience dans la mise en œuvre d'un tel bâtiment. Le K-152, rebaptisé INS Chakra, a été admis au service actif dans la marine indienne au mois d'avril 2012.

Toutefois, devant les retards accumulés par le programme, et les incertitudes concernant la campagne de tests du missile K-15 depuis l'INS Arihant, l'Inde considère la possibilité de louer un second submersible nucléaire à la Russie. A cet effet, New Delhi financerait l'achèvement de l'Irbis, un submersible du Projet 971 mis sur cale au début des années 1990 au chantier naval de Komsomolsk-sur-l'Amour, et jamais terminé. Cet hypothétique second submersible, tout comme l'INS Chakra, ne sont bien évidemment pas livrés par la Russie avec des missiles nucléaires. Ils contribuent en revanche à la protection des eaux indiennes, et à la surveillance de l'activité des autres marines dans la région, notamment celle de la marine chinoise.

Sources : bmpd, NDTV, Times of India, The Indu, Naval Technology, The Diplomat.

L'INS Arihant entame des essais en mer. Source : NDTV

L'INS Arihant entame des essais en mer. Source : NDTV

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

david weber 25/08/2014 17:55

L'INS Arihant est directement inspiré des sous-marins nucléaires russes de type Akula (Projet 971 et dérivés) peut on lire.


Les sous-marins types 971 seraient capables de tirer des missiles balistiques... C'est nouveau, cela vient de sortir ?

Khan 25/08/2014 18:31

Bonjour,

Rien n'est nouveau :
les SSGN du Projet 971 peuvent mettre en œuvre des missiles de croisière de type RK 55 Granat, et peuvent donc assurer des missions stratégiques. Il n'est pas indiqué dans l'article que les SSGN du Projet 971 mettent en œuvre des missiles balistiques. En revanche, l'INS Arihant est inspiré de ce type de sous-marins (ce qui ne veut pas dire qu'il a été copié à l'identique) et a été conçu pour mettre en œuvre des missiles K-4 qui sont des missiles balistiques.

Cordialement