Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marine russe : 2017, l'année de tous les retards ?

27 Mars 2017 , Rédigé par Khan Publié dans #Sous-marins, #Surface

La frégate Amiral Gorchkov lors de ses essais en mer (date inconnue). Source : Sdelounas.

La frégate Amiral Gorchkov lors de ses essais en mer (date inconnue). Source : Sdelounas.

Le vice-ministre russe de la Défense Youri Borissov a (encore) tiré la sonnette d'alarme aujourd'hui concernant les délais de livraisons des nouvelles frégates. La marine risque de devoir prendre un peu plus son mal en patience pour les frégates Amiral Gorchkov (tête de série du Projet 22350) et Amiral Makarov (troisième unité du Projet 11356M) en raison de retards dans la livraison des systèmes anti-air Poliment-Redut pour la première et Shtil pour la seconde. Selon le vice-ministre, le calendrier de livraison serait "menacé" car Almaz-Anteï, en charge de la construction des systèmes, ne serait - une fois de plus - pas en mesure de les livrer dans les temps. L'admission au service actif de ces deux bâtiments est pour le moment prévue (après plusieurs reports) à l'été 2017. Il était auparavant question que l'Amiral Gorchkov soit livrée fin 2016...

Ce n'est pas la première fois, loin s'en faut, que le ministère de la Défense incrimine Almaz-Anteï pour des retards. Les difficultés rencontrées par cet industriel illustrent cependant le défi que représente l'intégration des systèmes d'armements sur les plateformes de surface pour le secteur des constructions navales russes.

L'année 2017 commence mal pour la marine avec l'annonce "implicite" d'une série de retards ces dernières semaines : l'interminable épopée du grand-navire de débarquement Ivan Gren (Projet 11711) qui n'en finit plus avec une livraison qui désormais pourrait intervenir fin 2017 ; le quatrième SNLE de type Boreï, le Kniaz Vladimir, sera vraisemblablement quant à lui admis au service actif en 2018, après que sa mise à l'eau a été repoussée à septembre prochain, au lieu du printemps 2017. Enfin, la modernisation du croiseur lance-missiles Amiral Nakhimov semble aussi se prolonger puisqu'il serait dorénavant question de le livrer à la flotte à l'horizon 2020-2021. Sa modernisation, débutée en 2013, devait s'achever en 2018, avant qu'en janvier dernier la marine ne fasse état déjà d'une ASA repoussée à 2020...

MàJ 29/03/2017 : OSK annonce ce jour que la frégate Amiral Gorchkov sera livrée d'ici la fin de l'année 2017, "avec ou sans son système SAM". Cette déclaration tend à accréditer l'hypothèse du retard (jusqu'à 1 an supplémentaire !).

MàJ 31.03.2017 : à l'occasion de la mise à l'eau du K-561 Kazan, le commandant en chef de la marine russe l'amiral Korolev a annoncé que la mise à l'eau du 3e Yasen (2e Yasen-M), le K-573 Novossibirsk, aura lieu à l'été 2019. Auparavant, l'ASA de ce SSGN était annoncée pour 2017, avant qu'une première info ne fasse état, il y a quelques mois, d'une ASA possiblement repoussée à 2019. Ce retard - important - est donc confirmé aujourd'hui.

Sources : Interfax, Flotprom, Korabel, veille de l'auteur...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AD 01/07/2017 17:57

Pour ce qui est du sous-marin K-573, le "retard" n'est pas si choquant que ça étant donné la complexité d'un tel bâtiment. Sans parler de la tête de série du projet 885 qui a connu des arrêts de production, le prédécesseur du Novossibirsk, le Kazan, aura mis près de 8 ans pour être mis à l'eau (c'est 10 ans pour nos Barracuda). Pour le K-573, ce sera donc 6 ans selon ce nouveau calendrier, ce qui est très remarquable si le calendrier ne glisse pas. Les problèmes sont incommensurablement plus criants pour les frégates...