Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Frégates russes inachevées : le scénario indien prend forme

2 Mars 2018 , Rédigé par Khan Publié dans #Projet 11356, #Russie-Inde

Frégates russes inachevées : le scénario indien prend forme

Le sort des trois dernières frégates russes inachevées de la série des "Amiraux" pourrait bien être fixé. New Delhi et Moscou seraient parvenus à s'entendre sur les termes d'un contrat portant sur l'achat par l'Inde 4 frégates du Projet 11356M.

 

Le ministère russe de la Défense avait passé commande au chantier naval Yantar (Kaliningrad) en 2010 pour 6 frégates du Projet 11356M, pour une valeur de 80 milliards de roubles. Toutefois, seul le premier lot de 3 unités de la série - surnommée les "Amiraux" - ont été construites et admises au service actif au sein de la flotte de la mer Noire : l'Amiral Grigorovitch, l'Amiral Essen et l'Amiral Makarov. Les trois autres unités ont vu leur construction gelée à différents stades en raison de la rupture de la coopération militaro-technique entre Moscou et Kiev suite à la crise ukrainienne de 2014. C'est l'ukrainien ZoryaMachProject (Nikolaïev) qui était en effet le fournisseur des turbines pour les frégates. Si le chantier de l'Amiral Boutakov et de l'Amiral Istomin a depuis repris à Yantar, celui de l'Amiral Kornilov s'est poursuivi discrètement, sans qu'il n'y ait eu officiellement de mise sur cale. Ce sont sur ces 3 dernières unités que porte l'accord entre Russes et Indiens.

Rappelons que l'hypothèse d'un "scénario indien" pour ces navires n'est pas nouvelle. Dès octobre 2016, la presse russe spécialisée faisait déjà état d'un accord intergouvernemental russo-indien sur une formule "2+2" : 2 frégates construites en Russie et 2 frégates construites en Inde. Les informations apparues fin février semblent confirmer ce format : New Delhi débourserait $3 milliards pour 4 frégates. Yantar serait en charge de la construction de 2 unités, tandis que les 2 autres seraient construites à Goa. Les frégates Amiral Boutakov et Amiral Istomin seront ainsi achevées à Kaliningrad pour le compte de la marine indienne, tandis que la coque de la troisième, l'Amiral Kornilov, sera transférée en Inde, pour que le navire y soit complété. Une quatrième unité sera construite à Goa ex nihilo. L'Ukraine aurait accepté de livrer au client indien les turbines pour les 4 bâtiment, décrochant donc au passage un contrat - inattendu - pour une turbine supplémentaire.

A 80 milliards de roubles le lot de 6 frégates (soit environ $1,5 milliard au taux d'aujourd'hui), l'unité revenait à l’État russe environ $238 millions, sans compter l'armement. Les Indiens paient $775 millions par bâtiment, ce qui doit inclure l'armement et l'électronique. Il faudra voir si ces navires peuvent mettre en œuvre des missiles de croisière. A défaut de Kalibr - prévus pour la version russe et installés sur les 3 premières frégates - la marine indienne pourrait faire installer le BrahMos, le missile de croisière conjointement mis au point par la Russie et l'Inde.

Six frégates de ce type livrées par la Russie en 2 lots de trois unités (2003-2004 ; 2012-2013) sont déjà en service dans la marine indienne.

MàJ 17/04/2018 : le contrat pourrait être signé en juin selon une formule "2+2" : 2 frégates construites par Yantar (Kaliningrad) et 2 frégates construites en Inde, probablement à Goa. Toutefois, la source citée indique que les unités construites en Russie seraient des "navires totalement neufs", et non pas les celles prévues pour la marine russe.

Illustration : frégate INS Teg, livrée par la Russie à l'Inde en 2012.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article