Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La marine russe touchée par le COVID-19

28 Mars 2020 , Rédigé par Igor Delanoë Publié dans #Flotte du Nord, #Projet 949A, #Coronavirus, #Chantiers navals

Le K-266 à quai. Date : inconnue. Source : Deepstorm (?)

Le K-266 à quai. Date : inconnue. Source : Deepstorm (?)

Si la pandémie de COVID-19 semble mettre plus de temps à se diffuser en Russie qu'ailleurs en Europe, la marine russe est néanmoins désormais directement affectée par l'agent pathogène. L'équipage du SSGN K-266 Orel (Projet 949A), rattaché à la 11e Diviziya des sous-marins de la flotte du Nord, a ainsi été mis en quarantaine le 26 mars dernier. Un spécialiste civil serait en effet monté à bord pour y effectuer des tâches routinières, alors que le bâtiment se trouvait à quai. Seulement voilà, ce spécialiste aurait été en contact avec une personne suspectée d'être porteuse du coronavirus.  A ce jour, la région de Mourmansk (où sont situées les bases de la flotte du Nord) compte 1 cas avéré de COVID-19 et 3 cas "suspects".

En plus de l'équipage du K-266, le personnel qui sert la plateforme qui accueille le K-266 ainsi que l'équipage du sous-marin voisin - très probablement un SSGN rattaché à la même formation - ont également été placés en quarantaine. Pour rappel, la 11e Diviziya est l'unité de rattachement du SSGN K-560 Severodvinsk (Projet 885), le premier né de la série des Yasen, qui donne tant de fil à retordre aux sous-mariniers occidentaux.

Ce sont donc deux équipages de SSGN et une partie du personnel de service qui ont été placés en confinement obligatoire, très probablement pour une période de 14 jours, soit jusqu'au 9 ou 10 avril. Aucune confirmation officielle de cette information n'a évidemment été donnée. La 11e Diviziya présente un taux de disponibilité satisfaisant, avec 4 bâtiments sur 5 en ligne (avant mise en quarantaine des deux équipages concernés).

Dans un autre registre, les chantiers navals du Nord, de l'Amirauté et Srednié Nevsky (Saint-Pétersbourg et région de Leningrad) suspendront leur activité entre le 30 mars et le 3 avril dans le cadre des mesures prises par le président Vladimir Poutine pour enrayer la diffusion de l'épidémie. Cela ne devrait pas avoir un impact majeur sur les délais de production, tant le rythme de construction des SSK du Projet 0636.3 (chantier naval de l'Amirauté) est bon. SevMash et Zvezdotchka (Severodvinsk) doivent aussi débrayer, mais SevMash continuera néanmoins de fonctionner de manière limitée pour les contrats de défense (il est aussi question que le chantier produise des masques grâce à des imprimantes 3D).

La marine et la quarantaine, une vieille histoire.

MàJ du 2 avril 2019 :

Le second équipage concerné par la quarantaine pourrait bien être celui du K-410 Smolensk, qui appartient à la même formation que celle du K-266. Le 28 mars, l'équipage a ainsi été placé en confinement suite à des doutes sur la santé d'un personnel civil potentiellement infecté. Cette personne serait, tout comme dans le cas du K-266, montée à bord du K-410 afin d'y effectuer des tâches routinières. Or, elle aurait été en contact avec une autre personne infectée à bord d'un avion. RBK précise cependant, en s'appuyant sur une source au sein du ministère de la Défense, que le test passé par ce personnel civil s'est révélé négatif. La quarantaine aurait donc été levé pour l'équipage du Smolensk, "qui serait en bonne santé" toujours selon RBK. Le voisin de quai du K-266 Orel est donc le K-410 Smolensk. L'article ne dit en revanche rien sur le sort de l'équipage de ce dernier sous-marin.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article