A propos du portail

  • : Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • : Actualité Politique Guerre Stratégie Russie Actualité
  • : RusNavyIntelligence est un portail dédié à l'actualité des forces navales de la Fédération de Russie. Vous y trouverez quotidiennement des informations portant sur l'actualité des forces navales russes. Des dossiers thématiques sont également proposés, de façon plus ponctuelle. L'aire géographique couverte par les infos de ce portail est celle qui relève des 4 flottes dont dispose à ce jour la Fédération de Russie, plus la flottille de la Caspienne.
  • Partager ce blog
  • Contact
  • Retour à la page d'accueil
  • : 18/03/2011

Partager

Derniers Commentaires

Articles de l'auteur

Quelques publications et contributions de Igor Delanoë :

 

  • "Energie : les enjeux de l'accord russo-ukrainien", Alliance géostratégique, 27 mars 2014.
  • "The Syrian Crisis : a Challenge to the Black Sea Stability", Center for International and Europen Studies, CIES Policy Brief, n° 2, 2014, 8 pages.
  • "Sébastopol : de l'URSS à l'Ukraine, les enjeux du changement de souveraineté de 1991", Cahiers de la Méditerranée, n° 86, décembre 2013, pp. 141-150.
  • "Le partenariat russo-vietnamien et le retour de la marine russe dans les 'eaux bleues' ", Défense et Sécurité Internationale, n° 97, novembre 2013, pp. 54-59.
  • "Cyprus, a Russian Foothold in the Changing Eastern Mediterranean", Middle East Review of International Affairs, vol. 17, n° 2, summer 2013, pp. 84-93.
  • "Les déterminants de la posture de la Russie sur la crise syrienne", Note d'analyse, Fondation Méditerranéenne d'Etudes Stratégiques, 16 juin 2013.
  • "Flotte russe de la mer Noire : vers une "flotte forteresse" à l'horizon 2020", Revue de Défense Nationale, n° 760, mai 2013.
  • "Russie-Israël : les défis d'une relation ambivalente", Politique étrangère, vol. 78, n° 1, printemps 2013, pp. 119-130.
  • "La Russie poursuit ses ventes d'armes au régime d'Assad", Le Figaro, 18 février 2013.
  • "Le partenariat stratégique russo-syrien : la clef du dispositif naval russe en Méditerranée", Note de la FRS, note n° 6/13, 9 pages.
  • "La Russie et Israël : entre méfiance réciproque et coopération bilatérale. Les enjeux d'une relation ambivalente", Recherches et Documents, n° 6/2010, 50 pages.

Les sources

Za Rodina

Ce blog est membre du réseau Za Rodina.

Plus d'informations en cliquant sur l'icône.

 

rodina mat

D'où venez-vous ?

Flotte d'origine

Pavillon de Saint-André

Syndication

  • Flux RSS des articles

En bref

Lundi 21 avril 2014

 

Le SNLE K-84 Ekaterinbourg (Projet 667 BDRM) devrait réintégrer le service de la flotte du Nord d'ici la fin de l'année. Le submersible avait été endommagé par un incendie le 29 décembre 2011 alors qu'il était en réparation . A l'issue de son IPER (2012-2014), le K-84 mettra en oeuvre le missile balistique intercontinental Laïner. (flotprom)

 

La marine russe recevra cette année 10 MiG-29K et MiG-29KUB. Ces appareils seront tous affectés au 279e régiment aérien embarqué basé sur le porte-avions Amiral Kouznetsov. Ils font partie de l'accord signé au mois de février 2012 par le ministère russe de la Défense et la société RSK MiG qui porte sur la livraison de 20 MiG-29K et 4 MiG-29KUB à la marine russe d'ici 2015. (Lenta)

 

Mi-avril 2014, les grands navires de débarquement russes ont déjà effectué 16 rotations entre Novorossisk et les ports syriens. (BS News)

 

 

Retrouvez toutes les brèves du Portail

Mardi 23 octobre 2012 2 23 /10 /Oct /2012 11:35

Les frégates du Projet 20380 devraient mettre en oeuvre des hélicoptères Ka-62 navalisés dont la conception serait déjà à l'étude.


stereguschiy

Selon une source au sein du Ministère russe de la Défense, les frégates du Projet 20380, dont la Marine russe dispose déjà de deux unités (Steregushchy et Soobrazitelny, Flotte de la Baltique), devraient mettre en oeuvre une version navalisée du Ka-62. La Marine a en effet besoin de déployer un hélicoptère mieux adapté que le Ka-27 aux dimensions et aux caractéristiques des frégates du Projet 20380 (déplacement à pleine charge : 2 100 tonnes). Le Ka-27 pèse 12 tonnes et mesure près de 5 mètres de haut, et nécessite donc un hangar plus important, ce qui réduirait la navigabilité des frégates.

 

La variante navale disposera de rotors pliables, et un premier prototype devrait être testé en 2013. Actuellement, 5 unités du Projet 20380 sont en cours de construction dans les chantiers navals russes (chantier naval du Nord de Saint-Pétersbourg, et chantier naval de l'Amour, Komsomolsk-sur-l'Amour).

 

Source : i-mash

Photo : frégate Steregushchy

Par Khan - Publié dans : Surface - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 20 octobre 2012 6 20 /10 /Oct /2012 16:23

Voici une photographie prise au pôle Nord le 27 septembre dernier du BS-136 Orenbourg (Projet 667BDR), rattaché à la 29e brigade des sous-marins de la Flotte du Nord.

Le BS-136 Orenbourg, ex K-129, est un submersible du Projet 667BDR modernisé en 1994 en Projet 09786 (capable de mettre en oeuvre des minis submersibles): il s'agit depuis d'un sous-marin nucléaire d'emploi spécial.

 

K-129-pole-Nord.jpg

 

Sources : bmpd ; soumarsov

Par Khan - Publié dans : Sous-marins - Communauté : Russie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 20 octobre 2012 6 20 /10 /Oct /2012 15:55

La Russie et l'Ukraine poursuivent les négociations autour de la réglementation du stationnement des forces navales russes en Crimée. Moscou souhaiterait toutefois accélerer les discussions.

 

Les présidents russe Dmitri Medvedev et ukrainien Viktor Ianoukovitch avaient conclu au mois d'avril 2010 un accord à Kharkov selon lequel la Russie pouvait prolonger jusqu'en 2042 le stationnement de sa flotte de guerre en Crimée après l'expiration du bail initial en 2017. L'accord signé en 1997 était ainsi renouvelé, et en échange, Kiev bénéficiait de tarifs avantageux sur la livraison de gaz russes pour ses besoins domestiques. La ratification de l'accord en 2010 par les parlements respectifs des deux Etats a par la suite ouvert la voie aux négociations portant sur les conditions de stationnement de la flotte de guerre russe en Ukraine.

 

Actuellement, les deux parties négocient donc ces accords, et selon le Ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov, Moscou souhaiterait accélerer ce processus. Selon Kiev, ce sont près d'une dizaine d'accords qui doivent encore être signés par les deux parties. Deux documents seraient pratiquement prêts : le premier portant sur statut des militaires russes qui se déplacent en dehors de leur zone d'affectation, et le second qui apporterait un cadre aux actions communes menées lors de catastrophes naturelles. Cependant, il reste aux deux parties à se mettre d'accord sur des sujets plus épineux tels que l'uilisation des balises et les conditions de modernisation de infrastructures et des bâtiments de la flotte russe de la mer Noire.

 

L'accord de 1997, qui expire en 2017, ne prévoit pas la possibilité pour Moscou d'augmenter le nombre d'unités stationnées en Ukraine, or la Russie met actuellement en oeuvre un programme de modernisation de sa flotte en mer Noire. Les premières nouvelles unités devraient arriver dès 2013 d'où l'empressement que manifeste le Kremlin pour parvenir à un accord avec Kiev sur le cadre de la modernisation de ses forces navales en Crimée.

 

Source : RIA Novosti

 

Pour aller plus loin :

La Flotte de la mer Noire devrait recevoir 6 nouveaux bâtiments en 2013.

Une nouvelle frégate pour la Flotte russe de la mer Noire.

Les sous-marins de la Flotte de la mer Noire.

Par Khan - Publié dans : Flotte de la Mer Noire - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 1 octobre 2012 1 01 /10 /Oct /2012 15:41

Alors que le K-550 Alexandre Nevski est rentré à Severodvinsk après une campagne d'essais en mer Blanche, le chantier naval Sevmash a annoncé que le K-535 Iouri Dolgorouki, bâtiment tête de série des SNLE de 4ème génération, était prêt pour l'admission au service actif.

 

Sevmash reportage4Le K-550 Alexandre Nevski, seconde unité des SNLE du Projet 955 Boreï, a regagné Sevmash (Severodvinsk) après une campagne d'essais réalisée en mer Blache. Au cours de cette campagne, les différents systèmes du submersibles ont été testés avec succès sous plusieurs régimes. Comme l'a précisé Sevmash, le K-550 a démontré au cours des essais une très bonne manoeuvrabilité, et tous les tests prévus ont pu être réalisés.

 

Sevmash a également annoncé aujourd'hui que le K-535 Iouri Dolgorouki était prêt pour l'admission au service actif sans toutefois préciser une date pour sa remise à la Marine. La livraison du submesible, prévue pour cet été, avait été reportée, et le K-550 avait subi une série de tests supplémentaires avant de regagner finalement Severodvinsk le 10 juillet dernier. Selon le service de presse de Sevmash, les dernières procédures juridiques nécessaires avant le versement du bâtiment à la Marine ont été réalisées.

 

Samedi dernier, la Marine a annoncé qu'à Gadjievo (base des sous-marins atomiques de la Flotte du Nord, péninsule de Kola), les infrastructures destinées à accueillir les submersibles de 4ème génération, notamment les sites d'amarrage, seraient opérationnelles d'ici la fin de l'année 2012. Selon un responsable de la Marine, le K-535 Iouri Dolgorouki devrait rallier la Flotte du Nord cette année, suivi en 2013 par le K-329 Severodvinsk (Projet 885).

 

Source : site officiel de Sevmash ; OSK ; RIA Novosti ; Itar-Tass ; Military Paritet.

 

Pour aller plus loin :

La livraison du K-329 Severodvinsk reportée

Le K-535 Iouri Dolgorouki termine ses essais avec succès.

Quel prix pour les Boreïs et les Yasens ?

Par Khan - Publié dans : Sous-marins - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 19 septembre 2012 3 19 /09 /Sep /2012 15:50

Selon le quotidien russe Kommersant, l'Algérie prévoierait de commander deux sumersibles à propulsion classique auprès de la Russie.

 

636M.jpg Le consortium des constructions navales russes OSK aurait déjà reçu une demande émanant d'Alger concernant la commande de deux sous-marins à propulsion classique du Projet 636.3M (classe Kilo). Deux unités de ce type, le Rajs Hadi Slimane (N° 1337) et le submersible N°1336 ont déjà été livrés à l'Algérie en 2010 par le chantier naval de l'Amirauté (Saint-Pétersbourg) qui honorait ainsi un contrat d'un montant de $600 millions signé en 2006.

 

Le montant ainsi que la date de signature d'un éventuel contrat n'ont pour le moment pas été divulgués ; selon une source au sein de Rosoboronexport (agence fédérale des exportations d'armements), la signature serait attendue pour 2013.

 

La Marine algérienne met déjà en oeuvre 4 sous-marins de type Kilo, 2 achetés auprès de l'URSS et livrés en 1987 (le Rajs Hadi Mubarek et le El Hadi Slimane) et les deux autres livrés en 2010.

 

Sources : Komersant ; Flotprom ; i-mash.ru

Par Khan - Publié dans : Russie-Algérie - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 19 septembre 2012 3 19 /09 /Sep /2012 14:54

L'INS Vikramaditiya (ex Amiral Gorchkov) devait être livré à l'Inde au mois de décembre prochain. Toutefois, New-Delhi pourrait patienter jusqu'au mois d'octobre 2013 avant de recevoir le bâtiment qui a connu une avarie lors de tests effectués en mer ces derniers jours.

INS-Vikramaditya.jpg

La livraison de l'INS Vikramadityia (ex porte-avions Amiral Gorchkov, Projet 1143.4) à l'Inde connait un nouveau report. Racheté $1,5 milliard par New-Delhi à Moscou en 2004, le bâtiment est depuis refité par Sevmash (Severodvinsk) qui devait le livrer une première fois en 2008, avant d'annoncer que le porte-avions serait finalement prêt pour décembre 2012. Certains signaux laissant entendre que l'INS Vikramaditiya ne serait pas prêt en décembre avait toutefois été déjà émis dès cet été.

 

C'est au cours d'une série de tests effectués ces derniers jours en mer de Barents et en mer Blanche que le bâtiment a connu une avarie. Le porte-avions a quitté les installations de Sevmash au début du mois de juillet dernier afin d'accomplir une campagne d'essais en mer qui devait durer 4 mois. Jusqu'à la semaine dernière, les tâches se passaient bien et conformément au calendrier prévu, y compris les appontages et décollages des Mig-29K embarqués à bord du bâtiment (voir la vidéo ci-dessous, en russe).

 

 

 

Les problèmes ont commencé à se manifester lorsque l'équipage a voulu tester le système de propulsion du porte-avions en lui faisant atteindre sa vitesse maximale. Lorsque le navire a atteint 30 noeuds (sa vitesse maximale), les machines se sont mises en panne suite à la casse de chaudières qui équipent le système de propulsion du porte-avions. Selon une source au sein du complexe militaro-industriel, il semblerait à première vue que l'isolation des chaudières soit mise en cause.

 

L'INS Vikramaditiya fait actuellement route vers Severodvinsk où il est attendu pour le 25 septembre prochain. Selon une source au sein d'OSK (consortium des constructions navales russes), seule une expertise du bâtiment à Sevmash permettra de déterminer les causes de l'incident. Les travaux devraient commencer dès ce mois-ci. Une délégation indienne doit se rendre à Sevmash demain (20 septembre) pour y travailler avec la partie russe sur les conséquences de cet échec des essais. New-Delhi a déjà fait savoir, par l'intermédiaire du représentant officiel de la Marine, qu'elle s'attendait à recevoir l'INS Vikramaditiya au mois d'avril 2013.

 

Une bonne nouvelle néanmoins : les 100 essais d'appontages et de décollages effectués par les pilotes russes ont tous été couronnés de succès. Et du côté de Kaliningrad, la troisième frégate indienne construite par Yantar, la frégate Trikand (Projet 11356) a débuté ses essais a quai. Elle devrait entamer prochainement des essais en mer Baltique et sa livraison pourrait, si tout se passe "по плану" ("selon les plans"), intervenir à l'été 2013.

 

Sources : RIA Novosti ; Itar-Tass ; Barents Observer ; Kommersant ; vpk-name ; tvzvezda.ru.

 

Pour aller plus loin :

 

Le missile BrahMos bientôt en dotation dans la Marine russe.

Le porte-avions indien se prépare pour des essais en mer de Barents.

Porte-avion indien : livraison prévue pour décembre 2012.

Par Khan - Publié dans : Russie-Inde - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 14 août 2012 2 14 /08 /Août /2012 18:15

La livraison du sous-marin tête de série du Projet 885 Yasen, prévue pour la fin de l'année, connaît un nouveau retard. Le bâtiment, qui a échoué lors de plusieirs essais, ne devrait pas être livré à la Marine russe avant 2013.


Severodvinsk1

Il s'agit du second report dont le Severodvinsk (photo ci-contre) fait l'objet depuis sa mise à l'eau le 15 juin 2010. Lors de la dernière campagne de tests, le submersible a présenté de sérieux défauts au niveau de son réacteur nucléaire qui semble ne pas être en mesure de produire suffisamment de puissance. Par ailleurs, le Severodvinsk n'a pas satisfait aux tests acoustiques et ferait trop de bruit. Dernier obstacle à sa livraison : les torpilles à tête chercheuse censées équiper le submersible ne sont toujours pas prêtes. Selon une source au sein du complexe militaro-industriel russe, en cas de nouveaux retards dans la livraison des torpilles, la Russie envisagerait d'équiper le K-329 avec celles qui équipaient le Koursk : les torpilles à supercavitation shkval.

D'ici la fin de l'année 2012, le système de tir des missiles, le système de guerre électronique et les systèmes internes du submersible seront testés.

 

Par ailleurs, la source a également indiqué que le K-329 Severodvinsk sera équipé de missile de croisière "Kalibre", qui est la version sous-marine du 3M-54 Club (SS-N-27 Sizzler).

 

Le plan de réarmement 2011-2020 prévoit l'acquisition de 8 sous-marins de type Yasen. Actuellement, la seconde unité, le Kazan, est en chantier à Sevmash (Severodvinsk), sous la désignation de Projet 885M.

 

Sources: Itar-TASS ; vpk-name ; indrus.in

 

Pour aller plus loin :

Le K-535 Iouri Dolgorouki termine ses essais avec succès.

Retards en perspective pour la livraison du SNLE Alexandre Nevski

La livraison de trois nouveaux sous-marins nucléaires semble se confirmer pour 2012.

Par Khan - Publié dans : Sous-marins - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 10 août 2012 5 10 /08 /Août /2012 18:06

Les capacités de projection de forces des Mistrals russes pourraient être considérablement accrues grâce à la mise au point par le constructeur Kamov d'une  version spéciale du Ka-52.

 

Nous avions déjà évoqué sur ce blog la version navalisée de l'hélicoptère d'attaque Ka-52 Alligator mise actuellement en oeuvre dans l'armée russe. Le Ka-52K, version navalisée du Ka-52, devrait bénéficier d'améliorations par rapport à son "grand frère", notamment en ce qui concerne le matériel électronique lui permettant d emettre en oeuvre des attaques de cibles au sol et en mer.

L'évolution la plus significative concerne le radar situé dans le nez de l'appareil : il s'agira d'une version modifiée du radar Zhuk-A actuellement en service à bord des chasseurs MiG-35. Le Zhuk-A est aujourd'hui l'un des radars les plus perfectionnés construits en Russie : d'une portée de 130 km, il permet à l'appreil qui en est équipé de détecter jusqu'à 30 cibles et d'en engager 6 simultanément.

Le Ka-52K sera par ailleurs équipés d'ailes et de rotors rétractables, et sera enduit d'un dispositif anti-corrosion (voir photos ci-dessous).

 

Ka-52K.JPG

 

Ka-52K1.JPG

Le Ka-52K présenté lors du salon IMDS 2011. Crédits : Vitali Kuzmin.

 

Autre évolution majeure : il devrait mettre en oeuvre des missiles anti-navires Kh-31 (AS-17 Krypton) et Kh-35 (AS-20 Kayak). Le Kh-31 est un missile de croisière d'une portée de 100 km pouvant voler à vitesse supersonique. Le Kh-35 est un missile anti-navires d'une portée de 130 km, pouvant atteindre Mach 0.8.

Pour rappel, les Mistrals russes devraient recevoir 8 Ka-52K chacuns.

 

Source : Navyrecognition.

 

Pour aller plus loin:

Des Alligators et des radars.

Mistral russes : complément d'info sur les hélicoptères embarqués.

Mistral : la Russie et la France signent aujourd'hui.

Par Khan - Publié dans : BPC pour la Russie - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés