Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A qui la Russie vend-elle trois corvettes ?

27 Juillet 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #Actualité

Le 30 juin dernier, le consortium des constructions navales russes OSK et Rosoboronexport ont annoncé avoir conclu un accord portant sur la vente de trois corvettes lance-missiles à "une ancienne République soviétique". Jusqu'à aujourd'hui, Moscou garde le silence sur l'identité de son client.

 

"Nous avons signé un accord en partenariat avec Rosobronexport pour vendre deux corvettes à l'Algérie et trois corvettes à une ancienne République soviétique". Il s'agit là d'une déclaration faite par le PDG d'OSK, Roman Trostsenko, il y a maintenant presqu'un mois à Saint-Pétersbourg, dans le cadre du salon naval IMDS. Depuis, aucune information n'a été diffusée concernant l'identité de l'acheteur.

Le contrat porte sur trois corvette lance-missiles de type Molniya-1 (Projet 12411, classe Tarantul, voir photo ci-dessous).

Il semblerait que le client le plus probable soit le Turkménistan qui cherche à équiper sa Marine en mer Caspienne. Les achats d'armements du Turkménistan sont très opaques, néanmoins Achgabat a manifesté au mois de mai dernier sa volonté d'acquérir d'ici la fin de l'année 2011 auprès de Moscou deux corvettes de type Molniya avec potentiellement une option sur deux autres unités supplémentaires.Molniya-copie-1.jpg

Le Kazakhstan avait également marqué son intérêt pour ce type de corvettes, mais actuellement, Astana s'oriente vers le développement et la construction de ses propres navires. L'Azerbaïdjan pourrait également être le "mystérieux" acheteur, mais les achats d'armements de Bakou sont moins opaques que ceux du Turkménistan. L'une des rares exception a été celle du contrat signé avec Israël pour la mise à niveau des tanks azéris : dans ce cas précis, l'Azerbaïdjan a souhaité rester discret sur la provenance du matériel importé.

 

Sources : RIA Novosti ; Eurasianet.org

 

Commentaire :

Au final, une chose est sûre : entre la mise à l'eau de nouveaux navires pour la flotille russe de la Caspienne et l'achat "officiel" de corvettes lance-missiles par le Turkménistan, plus le probable achat par un pays riverain de trois corvettes russes, les marines présentes en mer Caspienne cherchent à densifier leurs flottes respectives.

Qui a dit pétrole ? 

 

Pour aller plus loin :

Mise sur cale d'une nouvelle corvette lance-missiles pour la flotille de la Caspienne.

La flotille de la Caspienne recevra 16 nouveaux navires de guerre.

Salon IMDS 2011 : album photos.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article