Le sous-marin nucléaire tête de série du Projet 885 Yasen, le K-329 Severodvinsk, a quitté Sevmash le 30 octobre dernier pour mener une campagne de tests qui doivent précéder son admission au service actif.

Severodvinsk

Selon un représentant de l'Etat-major de la Marine s'exprimant dans Izvestia, le K-329 Severodvinsk (photo ci-dessus) a quitté les installations de Sevmash (Severodvinsk) le 30 octobre dernier pour gagner la mer de Barents. Le bâtiment doit y effectuer une série de tests et réaliser des tirs de torpilles et du missile de croisière "Calibre" (version sous-marine du 3M-54 Club / SS-N-27 Sizzler). Si les tests s'avèrent concluants, le bâtiment devrait regagner Severodvinsk le 25 novembre prochain.

 

"Nous devons évaluer le fonctionnement des systèmes du ballast principal [...]. Nous devons tester le réacteur à tous les régimes (...) et réaliser des tirs de torpilles et de missiles. Il est prévu de réaliser trois tirs de missile : deux en immersion et un en surface" a déclaré le représentant de l'Etat-major de la Marine à Izvestia. Après le tir, le K-329 Severodvinsk devrait gagner sa profondeur limite de plongée : il s'agit d'une manoeuvre obligatoire qui permet de mettre à l'épreuve tous les systèmes embarqués, la coque et le réacteur du bâtiment.

 

Une fois rentré de sa campagne de tests, le K-329 Severodvinsk devrait regagner Sevmash pour deux à trois semaines de réparations, puis il devrait être remis à la Marine. L'équipage devrait prendre possession du bâtiment en 2013.

 

Le K-329 est en phase d'essais depuis presque deux ans. Les tests réalisés depuis, après près de 120 jours en mer, ont permis de mettre en évidence 2 000 erreurs et avaries. Le coût du K-329 Severodvinsk est estimé à ce jour à 70 milliards de roubles (1,8 milliard d'euros). Le plan d'armement 2011-2020 prévoit l'acquisition par le Ministère russe de la Défense de 8 unités de type Yasen. La seconde unité, le Kazan, est actuellement en chantier à Sevmash sous la désignation de Projet 08851 Yasen-M. La troisième unité, qui devrait se nommer Oufa, doit être mise sur cale avant la fin de l'année 2012.

 

Sources : Izvestia ; i-Mash.

 

Pour aller plus loin :

La livraison du K-329 Severodvinsk reportée

Quel prix pour les Boreïs et les Yasens ?

La Flotte russe recevra 20 nouveaux sous-marins nucléaires d'ici 2020.

Tag(s) : #Sous-marins
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog