Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exercice russo-ukrainien d'évacuation de sous-marin à Sébastopol.

20 Mai 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #Manoeuvres et exercices

Les Marines russe et ukrainienne ont procédé le 17 mai dernier à Sébastopol à des exercices de sauvetage d'un sous-marin en détresse. L'unique submersible ukrainien, le Zaporozhie, a servi de support à l'exercice.

 

L'exercice s'est déroulé dans le bassin n°13 du chantier de la flotte russe de la Mer Noire.

Pour rappel, c'est la Russie qui a aidé l'Ukraine à récupérer l'usage du Zaporozhie qui a complété ses tests à quai à la fin du mois de décembre 2010. Ces tests ont notamment porté sur le moteur du submersible, ses systèmes de communication et son hydroacoustique.

 

Le U01 Zaporozhie est un l'unique submersible dont dispose à ce jour l'Ukraine. Il s'agit d'un ancien sous-marin soviétique (B-435) du Projet 641K (classe Foxtrot) transféré en 1997 à la Marine ukrainienne dans le cadre des accords entre les deux pays sur le stationnement de la flotte russe en Crimée.

Construit en 1970, il a d'abord été mis en service au sein de la Flotte du Nord soviétique. Son mauvais état a provoqué sa mise en réserve en 2002 en attente de réparations. En 2010, le réchauffements des relations russo-ukrainiennes aidant, Moscou a assisté Kiev dans la remise en service de son sous-marin.

 

Photos de l'entrainement, 17 mai 2011, bassin n°13, Sébastopol:

 

Zapo.jpg

 

zapo1.jpg

 

zapo2

 

zapo3.jpg

 

Caractéristiques techniques du Zaporozhie:

  • Dimensions:

Longueur: 91,3 m

Largeur: 7,5 m

Hauteur: 6,06 m

  • Déplacement:

En plongée: 2 485 t

En surface: 1 950 t

  • Propulsion: diesel électrique..
  • Vitesse:

En plongée: 16 noeuds max.

En surface: 16 noeuds max.

  • Autonomie: 90 jours.
  • Armement:

10 tubes de 533mm, dont 4 à l'arrière.

22 torpilles ou 32 mines.

 

ukraine-le--U01-310504.jpgSources: RusNavy, Russian-ships.info

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article