Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interrogations autour de l'annulation d'un tir d'essai du Boulava.

22 Août 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #Mer et espace

Alors qu'il devait procéder à un tir d'essai du missile stratégique Boulava samedi dernier depuis la mer Blanche, le sous-marin Youri Dolgorouki est finalement retourné à Severodvinsk sans avoir procédé au test.

Dolgorouki.jpeg

Le Youri Dolgorouki (Projet 955 Boreï) au retour des essais. Photo : Sevmash.

 

Dès le lendemain, l'agence de presse russe Interfax a relayé les explications données par Sevmash, le constructeur du submersible, afin d'expliquer l'annulation du tir : "Le tir était prévu pour le samedi [20 août] mais il n'a pas eu lieu suite à un problème dans le système d'alimentation du sous-marin". D'autres médias russes ont évoqué quant à eux un disfonctionnement propre au missile Boulava qui l'aurait empêché d'être mis en oeuvre correctement, ce qui aurait conduit à l'annulation de l'essai. L'agence de presse russe RIA Novosti a cité une source anonyme au sein du Ministère de la Défense qui expliquait que l'annulation du tir ne serait pas liée à l'incapacité de tirer le missile, mais au fait que "Nous sommes absolument convaincu que le missile sera admis en service, mais étant donné son importance pour la sécurité de l'Etat, nous avons décidé de procéder une nouvelle fois à une vérification générale de ces caractéristiques".

 

Dans le même temps, la Commission d'Etat pour le programme d'essais en vol du missile décidait dimanche 21 août que le prochain tir aurait bien lieu d'ici la fin de la semaine prochaine. "Etant donné un certain nombre de paramètres établis par la Commission d'Etat durant la sortie du Youri Dolgorouki en vue de l'essai, les représentants de la Commission ont décidé que le lancement était à ce jour inapproprié" a indiqué une source au sein du Ministère de la Défense.

 

Sur les 14 tirs d'essai (ou 15 selon les sources) menés jusqu'à présent, 7 ont été couronnés de succès.

 

Sources : RIA Novosti, Barents Observer, Defense News, Voenii Paritet.

 

Commentaire :

 

La faute au missile ? La faute au sous-marin ? Ou la faute aux luttes d'influence internes entre militaires, politiques et industriels ? En tous les cas, beaucoup de pression et d'enjeux autour de ce missile...

 

Pour aller plus loins :

Boulava : prochain essai imminent ?

Quelques nouvelles des sous-marins.

Boulava : la date du prochain tir fixée sous 48 heures.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

david weber 14/09/2011 16:29


Bonjour,
Le ministère russe de la défense explique le report du lancement du missile Bulava, en aout dernier :
http://rusnavy.com/news/navy/index.php?ELEMENT_ID=12999


Khan 15/09/2011 10:42



Bonjour,


Je vous remercie pour cette news.


J'avais en effet vu passer l'info, mais les explications avancées sont assez confuses. A l'origine, il a été dit que le submersible ne devait pas tirer de missile le 20 août. Or si l'on en croit
cette info, finalement, c'était bien le cas. Pour le dysfonctionnement, l'explication d'abord avancée était celle d'un problème au niveau du missile... Finalement c'est le sous-marin...


Bref, mieux vaut attendre et observer.


Cordialement.



starshiy 23/08/2011 19:58


Bonsoir
la taille reste un facteur prépondérant dans de domaine. La refonte des 3 premiers construits ou en chantier paraît difficile, car c'est une opération très lourde (changement des tubes
notamment..)La quatrième unité étant prévue d'un projet "aménagé", il peut être encore temps. Ce qui peut expliquer toutes ces pressions ...


starshiy 23/08/2011 12:32


Bonjour
la situation que vous décrivez, mettant en cause le missile, le sous-marin ou les deux est plus complexe qu'il n'y paraît.
En effet, le Bulava est un missile en majorité à ergols solides. Or, les soviéto-russes ont toujours eu du al à maîtriser cette technologie en terme d'efficacité, au moins pour les missiles
balistiques lancés de sous-marins. La dernière tentative dans ce domaine reste le R-31 / SS-N-17 du projet 667AM.
Or, les mêmes maîtrisent parfaitement l'emploi de missiles balistiques pour sous-marins à ergols liquides. Ce sont entre autres les Sineva qui équipent les projets 667BDRM / Delta IV, et qui vont
probablement connaitre une importante modernisation avec le succès du lancement de la version "Laïner" en mai dernier. Version qui semble beaucoup plus performante et nettement plus fiable que le
Bulava.
Les discussions et prises de position ne sont donc pas terminées,et les pressions doivent être très fortes pour que le "Laïner" soit utilisé en lieu et place du Bulava,pour les unités du projet 955
à partir de la 4ème ...


Khan 23/08/2011 18:33



Bonjour,


Je pense également que l'essentiel des difficultés provient non pas du submersible, mais bien du missile lui-même et des luttes d'influence entre "pro" et "anti".


Celà dit, en cas de revirement (du par exemple à plusieurs échecs successifs des prochains tirs de Boulava), sera-t'il possible/aisé d'adapter le Laïner aux prochains Projet 955 ?