Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le 19 mars dernier, la composante sous-marine des forces navales russe a fêté ses 106 ans. Cet anniversaire a été l'occasion pour un certain nombre d'officiels de faire quelques déclarations concernant des projets en cours.

 

Le commandant en chef des forces sous-marines russes, le contre-Amiral Igor Moukhametshin, tout en (re)confirmant l'admission en service actfi du premier Boreï (Projet 955) pour cet été, a annoncé qu'il serait affecté à la Flotte du Nord, et non plus à la Flotte du Pacifique comme indiqué auparavant. Le K-535 Iouri Dolgorouki devait en effet rejoindre dès son entrée en service, prévue pour la période juin-juillet 2012, la Flotte du Pacifique afin de mettre en oeuvre la dissuasion nucléaire océanique russe avec ses nouveaux missiles balistiques intercontinentaux Boulava. Or, selon une source au sein de l'Etat-major général russe, il semblerait que le nouveau missile nécessite des essais supplémentaires qui auront lieu dès cet été. Cette campagne d'essais sera menée à partir du Iouri Dolgorouki, et prévoit notamment des tirs en salve. Le Ministre de la Défense russe, Anatoli Serdioukov, a toutefois indiqué que l'admission du Boulava au sein de l'arsenal était prévue pour le mois d'octobre 2012. La question est désormais de savoir si, après cette campagne d'essais, le Iouri Dolgorouki restera déployé au sein de la Flotte du Nord, afin notamment de compenser le gap capacitaire créé en matière de dissuasion nucléaire suite à l'incendie du K-84 Ekaterinbourg. Si en revanche, comme prévu depuis plusieurs mois, il rejoint Vilyuchinsk, le premier Boreï relèvera les Delta III vieillissants.

Si les 106 ans des forces sous-marines russes ont été également l'occasion de (re)confirmer l'entrée en service actif de trois nouveaux sous-marins nucléaires (le K-535 Iouri Dolgorouki, le K-550 Alexandre Nevski et le submersible tête de série du Projet 885, le Severodvinsk), il a également été annoncé que la mise sur cale du quatrième Boreï, le Saint-Nicolas (Projet 955A), a été repoussée de 2 mois. Le Ministère de la Défense russe et le constructeur Sevmash ne sont en effet pas parvenus à s'entendre sur le financement de sa construction. Le troisième Boreï, le Vladimir Monomakh, est actuellement en cours de construction à Sevmash.

 

Le directeur des chantiers navals de l'Amirauté a par ailleurs indiqué que la poursuite du Projet 677 Lada était liée aux résutats des essais qui doivent être menés cette année sur la première unité de ce projet, le B-585 Saint-Pétserbourg. Rappelons que ce submersible à propulsion classique est entré en service au sein de la Flotte du Nord, mais que son système de propulsion, probablement anaérobie, semble poser des difficultés. Deux autres submersibles sont en cours de construction à Saint-Pétersbourg : le B-586 Cronstadt et le B-587 Sébastopol. Il est prévu d'affecter ces bâtiments à la Flotte de la mer Noire. La Marine russe en mer Noire doit également recevoir des sous-marins à propulsion classique du Projet 636.3, dont la première unité est le B-261 Novorossisk. Comme l'ont également précisé les chantiers navals de l'Amirauté le 19 mars dernier, la mise à l'eau du Novorossisk a été retardée à la fin 2013, repoussant ainsi son admission en service actif qui était jusque là prévue pour 2013. Il est donc à prévoir que le submersible gagne la mer Noire en 2014. La Flotte russe de la mer Noire n'opère qu'un unique sous-marin, le B-871 Alrosa (Projet 877V), qui est actuellement en réparation à Cronstadt.

 

Source : Flotprom.

 

Pour aller plus loin :

La livraison de trois nouveaux sous-marins nucléaires semble se confirmer pour 2012.

La Flotte russe recevra 20 nouveaux sous-marins nucléaires d'ici 2020.

Y aura t'il assez d'acier pour les Boreïs et les Yasens ?

 

Tag(s) : #Sous-marins