Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La corvette Boïkiy admise au service actif dans la flotte de la Baltique

16 Mai 2013 , Rédigé par Khan Publié dans #Flotte de la Baltique

La corvette Boïki a été admise ce jour au service actif de la flotte de la Baltique. Il s'agit de la troisième unité de ce type mise en service au sein de la marine russe.

korvet-stojjkijj.jpg

La corvette Boïki est une corvette furtive appartenant au Projet 20380 élabloré par le bureau d'étude pétersbourgeois Almaz. Sa construction, comme celles des deux premières unités (Steregushchiy, ASA 2007 et Soobrazitelniy, ASA 2011) a été réalisée par le chantier naval du Nord (Saint-Pétersbourg). Ce type de corvette, qui avai d'abord été classé comme frégate, a été optimisée pour la lutte ASM (hélicoptère Ka-27 notamment), la lutte anti-surface (missiles anti-navires 3K24 Uran) et antiaérienne (système SAM Redut et 9K38 Igla). Les corvettes de ce type peuvent également être équippées de missile anti-navires Kh-35  et de missiles de croisières 3M-54 Klub, conférant à ces corvettes une puissance de feu considérable.

20380 profil

L'admission au service actif de cette unité a donné lieu à des déclarations émanant de sources industrielles sur l'état d'avancement de la construction d'autres unités au sein de la même unité industrielle. Ainsi, selon OSK (consortium des constructions navales russes), la quatrième corvette de ce type, la corvette Stoïki, devrait être remise au ministère russe de la Défense d'ici la fin de l'année, et également affectée à la flotte de la Baltique. Le chantier naval du Nord poursuit par ailleurs la construction de la corvette Gremyashy qui relève du Projet 20385, une version déclinée du Projet 20380 qui se distingue notamment par un armement plus conséquent. Néanmoins, le coût unitaire de ce dernier projet, jugé trop élevé par les militaires russes, laisse à penser que cette unité pourrait demeurer la seule et unique du Projet 20385.

Le directeur du chantier naval du Nord a également confirmé la mise à l'eau à l'automne prochain du navire de renseignement Youri Ivanov (Projet 18280) qui devrait une fois les essais en mer accomplis, être remis au GRU et être déployé dans le Pacifique.

Enfin, toujours selon Severnaya Verf, la quatrième frégate du Projet 22350, l'Amiral Yumashev, devrait être mise sur cale fin 2013-début 2014.

 

Rappellons que la construction de la corvette Boïki a pris presque 8 années, et que les retards sont à imputer non seulement à l'irrégularité des financements, mais également aux équipementiers qui ont tardé à livrer les armements. Ainsi, la corvette Soversheny du Projet 20380, en cours de construction au chantier naval Amoursky depuis 2006, attendait encore son système Redut, pour poursuivre ses essais.

 

Sources : RIA Novosti ; OSK, i-mash ; Arm-Tass.

 

Pour aller plus loin :

Le GRU va recevoir un nouveau navire de renseignement

L'Etat-major de la marine russe mécontent des nouvelles corvettes furtives

Les chantiers navals russes peinent à livrer les commandes du Ministère de la Défense

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article