Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La flotte de la mer Noire se fortifie

5 Février 2013 , Rédigé par Khan Publié dans #Flotte de la Mer Noire

Début 2014, une quatrième batterie côtière de type "Bastion" doit être déployée dans la région d'Anapa. Elle renforcera considérablement les capacités anti-navires de la flotte de la mer Noire.

 

Trois batteries côtières de type "Bastion" sont déjà déployées par la Russie sur les côtes de la mer Noire (voir schéma ci-dessous). Pour rappel, le système côtier anti-navires "Bastion" met en oeuvre des missiles supersoniques P-800 Onix (SS-N-26 Yakhont ; vitesse de Mach 2,3 ; portée de 300 km en tir balistique, et 120 km en tir direct à Mach 1,5-1,7, voir photo ci-dessous). La quatrième batterie recevra des nouveaux blocs dans le système de guidage qui devraient lui permettre de traiter des cibles terrestres. Les modifications ont débuté cet hiver avec pour objectif que la batterie soit prête fin 2013 pour une entrée en dotation début 2014 dans l'arsenal de la flotte de la mer Noire. La batterie sera affectée à la 11e brigade autonome des missiles et de l'artillerie côtière elle-même rattachée à la 25e division autonome des missiles dont les installations de stockage sont situées dans le village d'Utach, près d'Anapa (kraï de Krasnodar).

 

Le système de défense côtier "Bastion"

 

Yakhont-Bastion-TELs-1S.jpg

Source : Air Power Australia

 

Le P-800 Onix (SS-N-26 Yakhont) : le missile anti-navire le plus rapide du monde

 

p-800 yakhont

 

Le déploiement complet d'une telle batterie à partir de Sotchi permettra à la flotte russe de couvrir l'ensemble des côtes géorgiennes. Le renforcement des capacités de la 25e division autonome des missiles serait par ailleurs, selon des sources non officielles, destinée à contre-balancer le déploiement de batteries Patriot en Turquie. La Russie a livré à la Syrie deux batteries "Bastion" en 2010-2011 qui sont opérationnelles. La livraison de ces équipements, destinés notamment à protéger les installations navales russes de Tartous, avaient alors suscité des protestations de Washington, Ankara et surtout, Tel-Aviv.

 

Source : Izvestia

 

Pour aller plus loin :

Flotte de la Mer Noire

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article