Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Russie demande à l'Ukraine la location du polygone NITKA.

6 Juillet 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #Aéronavale

Le Ministre de la Défense russe, Anatoli Serdioukov, a demandé à son homologue ukrainien, Mikhaïl Yezhel, lors d'une rencontre bilatérale, la possibilité pour la Russie de louer le polygone de NITKA (Crimée) qui est équipé d'un simulateur de piste de porte-avions.

 

"J'ai signé un document à l'attention du Ministre de la Défense ukrainien qui porte sur une demande de bail [...] pour l'utilisation du polygone NITKA pour l'entrainement à l'atterrissage sur les porte-avions" a déclaré le Ministre russe.

 

Le NITKA (photo) simule un pont d'envol de porte-avions destiné à la formation au sol des pilotes pour le décollage et l'atterrissage sur porte-avions.NITKA.jpg

 

De son côté, le Ministre ukrainien a exprimé sa confiance dans le fait que la requête russe sera satisfaite. "Je pense que la question sera résolue de manière positive" a déclaré Mikhaïl Yezhel avant de poursuivre en indiquant que ce polygone ne présentait pas un grand intérêt pour l'Ukraine qui ne possède pas de porte-avions.


Quant à la durée du bail, aucune information n'a été délivrée. Le Ministre de la Défense ukrainien s'est contenté de déclarer qu'aucune durée de location n'était précisée dans le document remis par M. Serdioukov et que ce paramètre serait discuté lors de négociations futures.

 

Sources : RIA Novosti.

 

Commentaire :

 

Le NITKA est située sur la base aérienne de Saki (Crimée), au sud d'Eupatoria. En leurs temps, les pilotes soviétiques s'entrainaient sur cette base avant de prendre leur service à bord des porte-avions qui étaient construits non loin de là, à Nikoaïev. Etant donné que la Russie souhaite disposer de tels bâtiments à moyen terme, elle doit aussi songer à l'entrainement de ses pilotes. Et comme pour les chantiers navals, les infrastructures se trouvent aujourd'hui à l'étranger, en Ukraine.

 

Pour aller plus loin :

La Marine russe renoue avec des ambitions océaniques.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article