Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A l'occasion d'une conférence de presse donnée en prévision de la Journée de la Marine qui se déroule ce 29 juillet en Russie, le commandant en chef des forces navales , le vice-amiral Viktor Tchirkov, a évoqué le développement de la Marine russe. Les principaux thèmes abordés par le commandant ont été les forces sous-marines, la reconstitution d'une flotte océanique et la présence navale russe à l'étranger.

195508765.jpg

Fête de la Marine russe à Sébastopol (Crimée), 29 juillet 2012. Source : RIA Novosti.

 

Au cours d'une conférence de presse, le commandant en chef de la Marine russe a annoncé que d'ici la fin de l'année 2012, les forces navales auront reçu entre 10 et 15 nouveaux bâtiments, incluant un SNLE, des sous-marins classiques, des frégates, des corvettes et des patrouilleurs. En ce qui concerne les SNLE de nouvelles génération du Projet 955, le navire tête de série, le K-535 Iouri Dolgorouki, sera finalement admis en service actif fin octobre 2012, après que deux nouveaux tirs d'essai du missile stratégique Boulava aient été réalisés à partir du K-550 Alexandre Nevski (Projet 955). Bien que les tests d'Etat du sous-marin soient officiellement terminés, le commandant à cependant indiqué qu'il était nécessaire de travailler encore sur le bâtiment afin d'en améliorer les capacités.

La construction du troisième Boreï, le Vladimir Monomakh, se poursuit, tandis que la mise sur cale du quatrième Boreï, le Kniaz Vladimir, est prévue pour le 30 juillet à Sevmash (Severodvinsk). En outre, le commandant a évoqué le Projet 885 Yasen dont la construction du sous-marin tête de série, le Severodvinsk, est achevée, tandis que celle du second, le Kazan, se poursuit à Sevmash.

La reprise de la production des submesibles du Projet 677 Lada a été annoncée ; le bâtiment tête de série B-585 Saint-Pétersbourg, transféré à la Flotte du Nord, ayant semble t'il réussi une série de tests en mer Blanche (plongée et tirs par grande profondeur). La construction de deux unités supplémentaires, le B-586 Cronstadt (coque achevée à 10%) et le B-587 Sébastopol (coque achevée à 40%) a donc repris au chantier naval de l'Amirauté (Saint-Pétersbourg).

 

Le commandant a réaffirmé que la Flotte de la mer Noire, d'ici 2020, serait dotée de 6 nouveaux sous-marins classiques du Projet 636 Kilo : trois premières unités devraient être affectées à la mer Noire d'ici 2014, une en 2015 et deux en 2016.

 

En ce qui concerne les BPC de type Mistral achetés par la Russie à la France, le Sébastopol et le Vladivostok, leur construction se poursuit. Deux des quatre bâtiments que la Russie entend acheter seront affectés à la Flotte du Pacifique et basés à Vladivostok.

 

Le vice-amiral Tchirkov a par ailleurs évoqué la reconstitution d'une flotte océanique russe. La Russie prévoit de construire un nouveau porte-avions, et les travaux d'études et de conception sont déjà engagés, de même que le budget nécessaire à ces travaux préliminaires. Toutefois, aucune somme n'a été budgetée d'ici 2020 en ce qui concerne la construction du bâtiment. L'avant projet devrait être livré au Ministère russe de la Défense d'ici la fin 2012.

La Russie prévoit également de construire un nouveau type de destroyer de classe océanique : "Nous travaillons aujourd'hui sur un nouveau projet de destroyer de 14 000 tonnes de déplacement ; ce travail est achevé et vous en saurez bientôt plus à ce sujet" a indiqué le commandant.

En outre, la Russie entend procéder dans les cinq années à venir à la modernisation du croiseur nucléaire lance-missiles Amiral Nakhimov (Projet 1144.2) afin d'augmenter ses capacités océaniques.

 

Enfin, la Marine russe sera dotée de corvettes multifonction capable de mener des missions ASM, des missions de déminage et de protection des côtes.

 

Le commandant en chef des forces navales a ensuite évoqué la présence navale russe à l'étranger. La Russie entend ainsi conserver et moderniser la point logistique naval de Tartous (Syrie) qui facilite la présence des bâtiments russes en Méditerranée et dans le golfe d'Aden. En outre, s'il n'est pas question d'ouvrir des bases navales russes à l'étranger, la Russie cherche cependant à disposer de point d'appui logistique pour sa flotte ailleurs dans l'océan mondial. Selon le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, des discussions sont actuellement en cours avec Cuba et le Viet-Nam sur la possibilité pour les navires de guerre russes de disposer de telles facilités dans les ports de ces pays là.

 

Sources : vpk-name ; RIA Novosti.

 

Pour aller plus loin :

Des bâtiments de guerre russes arrivent en Méditerranée.

La Flotte de la mer Noire devrait recevoir 6 nouveaux bâtiments en 2013.

La Marine russe recevra 60 nouveaux bâtiments d'ici 2020.

Tag(s) : #Actualité