Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le développement de la composante sous-marine est une priorité pour la flotte russe (expert russe).

31 Mars 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #Sous-marins

Selon un expert des questions militaires du Minstère russe de la Défense cité par le portail central des forces navales, le rôle et la place des forces sous-marines dans la stratégie de sécurité nationale conservera toujours une importance significative.

 

Le Ministère de la Défense et le commandement de la Marine russe estiment que les forces stratégiques sous-marines constituent l'un des principaux éléments de la puissance militaire russe, et contribuent à éliminer toute menace d'une agression potentielle contre la Russie. Selon l'expert, la dissuasion demeurera le propre des forces nucléaires stratégiques, et en particulier, celui de la composante maritime, avec les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) qui sont à même de contrecarrer les menaces traditionnelles que représentent les charges embarquées par des avions, ainsi que les missiles.

 

Par ailleurs, le maintien et la mise à niveau de la qualité et des capacités des forces nucléaires stratégiques navales constitue un objectif qui est, et demeurera l'une des préoccupations principales du commandement de la Marine russe.

 

Le Ministère de la Défense ainsi que le Haut commandement de la Marine russe entendent prêter une attention toute particulière à la poursuite des programmes de construction de SNLE, ainsi qu'à la réparation et à la modernisation des unités existantes, en les équipant de nouveaux armements. La construction de sous-marins polyvalents fait également partie des préoccupations des dirigeants russes, a ajouté l'expert.

 

Le SNLE ainsi que les sous-marins polyvalents tiennent aujourd'hui une place hautement prioritaire en ce qui concerne le maintien et le développement des équipements et des armements de la Marine.

 

Cette année encore, les sous-marins poursuivront la mise en oeuvre de plan de préparation au combat et ne réduiront en aucun cas leur processus de formation au combat.

 

L'Etat, la Marine et le complexe militaro-industriel (VPK) n'ont pas perdu leurs capacités de conception et de production dans le domaine des constructions navales, ce qui permet d'entrevoir, toujours selon cet expert, de bonnes perspectives pour la flotte sous-marine en ce qui concerne le développement des forces nucléaires stratégiques navales, ainsi que la construction de SNLE.

 

Parallèlement, l'expert a tenu à rappeler la poursuite du programme de construction de nouveaux sous-marins diesels de 4e génération .

 

L'article est disponible (en russe) ici.

 

En ce qui concerne ce dernier type de submersible, la source fait allusion aux sous-marins du Projet 677 Lada, dont le premier exemplaire, le B-585 Saint-Pétersbourg, a déjà quitté les chantiers de l'Amirauté (Saint-Pétersbourg) et a été mis en service au sein de la flotte du Nord  au mois d'avril 2010. Deux autres unités de ce projet sont actuellement en construction aux chantiers de l'Amirauté: le B-586 Cronstadt, et le B-587 Sébastopol. Les sous-marins du Projet 677 doivent à termes remplacer les unités du Projet 877 Kilo.

 

Le B-585 Saint-Pétersbourg (Projet 677 Lada).St-Petersbourg.jpg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article