Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le GRU va recevoir un nouveau navire de renseignement

1 Avril 2013 , Rédigé par Khan Publié dans #Surface

Le GRU (Direction générale des renseignements de l'Etat-major des forces armées russes) recevra l'année prochaine un nouveau navire de renseignement dont l'objectif sera de surveiller le bouclier anti-missiles américain dans le Pacifique.

 

Les marins qui serviront à bord du vice-Amiral Youri Ivanov devraient naviguer dans les eaux situées entre Hawaï et l'Alaska. Selon le journal russe  Izvestia qui s'appuie sur des sources au sein de l'armée et d'OSK (consortium des constructions navales russes), c'est en tous les cas l'une des pricnipales tâches qui sera assignée au Youri Ivanov une fois celui-ci admis au service actif.

Mis sur cale fin décembre 2004 au chantier naval du Nord (Saint-Pétersbourg), le vice-amiral Youri Ivanov est le navire tête de série du Projet 18280. Sa mise à l'eau était prévue pour 2012, toutefois, des retards de livraison chez les équipementiers l'ont notamment repoussé : elle est désormais prévue pour cette année, avec une livraison au ministère russe de la Défense en 2014. L'équipementier chargé de livrer les deux moteurs diesels du navire n'a pu par exemple en livrer qu'un seul il y a quelques jours au lieu des deux l'été dernier, et a dû s'acquitter de pénalités vis-à-vis du chantier naval. Une fois livré, le Youri Ivanov sera alors affecté à la flotte du Pacifique et exploité par le GRU.

 

Selon la source citée par Izvestia, le bâtiment sera affecté à la surveillance des élements du bouclier anti-missiles américain déployés sur Hawaï et en Alaska. Le Youri Ivanov sera équipé à cette fin de matériels pour le renseignements électroniques afin d'écouter, détecter et analyser les signaux émis par les sytèmes d'armements et les sytèmes de communications liés au bouclier américain. "Le Youri Ivanov est équipé d'un complexe de renseignement multispectre et peut traiter en même temps un grand nombre de signaux. Il peut non seulement en identifier la source, mais également analyser sa nature et son origine" a indiqué la source.

Le Youri Ivanov ne devrait disposer d'aucuns armements à son bord afin de ne pas être restreint dans ses déplacements. Contactés par Izvestia, des responsables du GRU ont confirmé que leurs attentes vis-à-vis du navire étaient très fortes. Le navire présente l'avantage de pouvoir opérer plus longtemps et plus discrétement que des moyens aériens (avions espions). Par ailleurs, le bâtiment viendra combler, très partiellement, un vide capacitaire, dans la mesure où l'essentiel des capacités de renseignements navals russes encore en service aujourd'hui repose sur la génération de bâtiments mis à l'eau par l'URSS dans les années 1970 et 1980 (Projet 1826 et Projet 864 notamment).

 

Une fois sa mise à l'eau effectuée, le Youri Ivanov entamera des essais en mer Baltique en 2014, tandis qu'une seconde unité devrait être mise sur cale d'ici le fin 2013.

 

Quelques caractéristiques techniques du Youri Ivanov (Projet 18280) :

 

Déplacement : 2 500 t (standard) ; 4 000 t (pleine charge)

Longueur : 95 m

Equipage : 120 hommes

 

Quelques photos (source :  airbase.ru)

Youri-Ivanov1.jpg

 

Youri-Ivanov-2.jpg

 

Youri-Ivanov-3.jpg

Source : Izvestia

 

Commentaire :

Même s'ils ne peuvent pas le dire aussi facilement que pour les Etats-Unis, ce navire servira également aux Russes pour surveiller l'accroissement de l'activité navale chinoise.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article