Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Ministère de la Défense russe commande les missiles Boulava

24 Janvier 2012 , Rédigé par Khan Publié dans #Mer et espace

Le Premier vice-Ministre de la Défense, Alexandre Soukhroroukov, a annoncé aujourd'hui que le Ministère russe de la Défense avait passé commande pour la fabrication de missiles Boulava.

 

Cette commande couvre la période 2012-2020. Le vice-Ministre n'a toutefois pas précisé la date à laquelle le missile entrerait en service, ni si le SNLE Iouri Dolgoroukiy, censé mettre en oeuvre le missile Boulava, entrerait en service actif au même moment.

 

"Les essais du missile balistique intercontinental Boulava se sont déroulés avec succès au mois de décembre 2011, et le décret présidentiel concernant son admission au sein de la Marine est actuellement en cours de préparation" a indiqué la source avant de poursuivre en indiquant que le contrat pour la fourniture du Boulava avait été signé en 2011 et qu'il couvrait la période allant jusqu'en 2020.

 

Au mois de décembre dernier, le Président Medvedev avait annoncé que, suite au succès des tirs d'essais du Boulava, le missile serait admis au sein de l'arsenal de la Marine. Plus récemment, OSK (la holding des constructions navales russes) a annoncé que le SNLE Iouri Dolgoroukiy (Projet 955 Boreï) serait admis en service actif au second trimestre de cette année.

 

Par ailleurs, le Premier vice-Ministre de la Défense a également annoncé que la livraison du Severodvinsk, première unité du Projet 885 Yasen, serait repoussée à 2013.

"Les objectifs du contrat fixés pour 2011 concernant la livraison du Severodvinsk aux forces navales n'ont pas été remplis. Sa livraison est reportée à 2013" a ainsi déclaré Alexandre Soukhroroukov.

 

Sources : RIA Novosti ; Itar-Tass.

 

Pour aller plus loin:

Y aura t'il assez d'acier pour les Boreïs et les Yasens ?

Le Iouri Dolgorouki admis en service actif d'ici deux mois.

Tir d'essai réussi de deux missiles Boulava.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article