Mercredi 1 février 2012 3 01 /02 /Fév /2012 19:24

Les chantiers navals du Nord (Saint-Pétersbourg) ont mis sur cale aujourd'hui deux nouveaux navires qui seront construits pour le compte de la Marine russe.

 

Deux navires, une corvette et une frégate, ont été mis sur cale aujourd'hui à Saint-Pétersbourg. L'occasion pour nous de faire le point sur chacuns des deux projets considérés.

 

1/ Le projet 22350 : un projet bientôt abandonné ?

 

Nous l'avions annoncé il y a peu de temps, les chantiers navals du Nord ont mis sur cale aujourd'hui une troisème frégate du Projet 22350 (classe Gorshkov) baptisée Amiral Golovko. D'après le service de presse des chantiers navals, le besoin potentiel de la Marine russe pour ce type de navire dans les 15 à 20 ans à venir pourrait s'élever à 20 unités.

A l'origine, les trois premières unités du Projet 22350, projet développé par les bureaux d'étude Severnoye, étaient censées être mises en service au sein de la Flotte de la mer Noire. Plus largement, elle devaient constituer le principal type de navire de surface de la Marine russe au cours des 20 années à venir. Toutefois, les frégates du Projet 11356 (classe Talwar) construites par Yantar (Kalinigrad) leur ont finalement été préférées pour équiper la Flotte russe de la mer Noire. Trois unités du Projet 11356 ont été commandées par le Ministère de la Défense russe, la première devant être admise en service en 2013, et les deux autres au cours des deux années suivantes.

Projet 22350 Une frégate du Projet 22350.

Peu de raisons ont été avancées pour justifier ce changement. Il semblerait que le Minsitère de la Défense russe ne soit pas satisfait des délais proposés par les chantiers navals du Nord pour les frégates du Projet 22350. Toutefois, il est également possible que les perspectives offertes à l'export par le Projet 11356 aient également joué en la faveur des navires de ce type. L'Inde s'est déjà dotée de 3 frégates de classe Talwar (2003-2004) et en a commandé trois unités supplémentaires qui lui seront livrées en 2012-2013. Le Projet 22350 n'a pour l'instant pas été vendu à un pays étranger, sa variante export, le Projet 22356 ayant même été abandonnée.

Teg

La frégate indienne Teg (Projet 11356) en construction chez Yantar.

En ce qui concerne la fréagte Amiral Golovko, le commandant en chef de la Marine russe, l'Amiral Vladimir Vissotski, a annoncé aujourd'hui qu'elle serait affectée au sein de la Flotte du Nord.

Considérons les quelques caractéristiques des deux projets :

 

Projet 22350 :

  •  Tonnage : 4 500 t (pleine charge).
  • Longueur : 135 m
  • Vitesse : 29 noeuds
  • Armement : 1 hélicoptère Ka-27 (lutte ASM) ; système SAM "Redut" ; 1 canon 130mm A-192 ; 2 canons automatiques 30mm (2x6) ; système "Paket NK" 2x6 tubes 330mm.
  • Prix unitaire : environ $400 millions.

Projet 11356 :

  • Tonnage : 4 035 t (pleine charge).
  • Longueur : 124,8m
  • Vitesse : 30 noeuds
  • Armement : complexe "Club-N" (surface-surface) ; 1 lanceur "Shtil'" (surface-air) ; 1 canon de 100mm A-190E ; 2 modules "Kashtan" (surface-air) ; 8 lanceurs SAM "Igla 1" ; 2 tubes lance torpilles de 533mm ; système RBU-6000 (lutte ASM) ; 1 hélicoptère (Ka-28 ou Ka-31) pour la utte ASM.
  • Prix unitaire : $530 millions.

Au regard de ces quelques caractéristiques techniques, de l'armement proposé et des missions assignées à ce type de navire, il paraît plus facile de comprendre le choix du Ministère russe de la Défense. Les perspectives offertes par l'export on également dû influencer sur ce choix. Aussi, les déclarations du service de presse des chantiers navals du Nord, si elles s'avéraient exactes, signifieraient également que la Russie développe et construit en même temps deux types de navires identiques, dont un qui ne possède pour le moment aucune perspective à l'export. Au moment où la chasse aux économies est de mise, Moscou peut-il vraiment se payer ce luxe ?

L'exportation de matériels joue également un rôle moteur en ce qui concerne les corvettes du Projet 20380.

 

2/ Les corvettes du Projet 20380 : de belles perspectives.

 

stereguschiy Les chantiers navals du Nord ont également mis sur cale aujourd'hui une corvette du Projet 20385 (version modernisée de la classe Steregushchiy, voir photo ci-contre) baptisée Gremiashchiy. D'après le service de presse des chantiers navals, il est question de construire 10 unités de ce projet, toutefois les besoins de la Marine russe en ce type de navire pourraient s'élever à 20 unités. La Russie fait actuellement construire 3 corvettes du Projet 20380 et en a déjà admis deux en service actif (Flotte de la Baltique).

Conçues par les bureaux Almaz, les corvettes du  Projet 20380 ont déjà rencontré un client à l'export : l'Algérie.

Au mois de juin 2011, la Russie a vendu à Alger 2 corvettes de ce type (Projet 20382 Tigr). Au mois d'octobre dernier, des constructeurs et des militaires des deux pays se sont rencontrés afin d'affiner un peu plus les spécificités des corvettes vendues aux Algériens. Une commission inter agence a été créée et des experts russes sont partis depuis pour travailler en Algérie.

Rappelons quelques caractéristiques de ces navires :

  • Tonnage : 2 100 t (pleine charge).
  • Longueur : 111,6 m
  • Vitesse : 27 noeuds
  • Armement : 2x4 lanceurs "Uran" (surface-surface) ; système SAM "Redut" ; système SAM "Igla" ; 1 canon 100mm A-190 ; 2x6 30mm AK-630M ; 2x4 lanceurs "Paket NK" (330mm) ; 2 lance grenades ; 1 hélicoptère Ka-27 (lutte ASM).
  • Prix unitaire : $155 millions.

Sources : Redstars ; Rusnavy ; Russian-ships.info ; Deagel ; RIA Novosti ; Warfare.ru ; Military paritet.

 

Pour aller plus loin :

Une nouvelle frégate bientôt mise sur cale aux chantiers navals du Nord.

Une nouvelle corvette pour la Flotte de la Baltique.

La Marine russe passe commande pour trois nouvelles frégates.

Par Khan - Publié dans : Surface - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Le programme des 11356 ne se fait pas au détriment des 22350. En effet, ce dernier a été commandé à 8 exemplaires et est plus moderne que les 11356. Il disposera également de VLS pour missiles de croisière Klub ou Oniks en plus des SAM "Redut". L'achat des 11356 permet de "combler le vide" avant l'acquisition en série des 22350. D'autre part, cette frégate devrait être plus onéreuse que les 11356...

Amicalement.
Commentaire n°1 posté par AD le 09/05/2012 à 00h12

Bonjour,

Je vous remercie de votre point de vue très intéressant.

Nous ne sommes de plus pas à l'abri qu'il y ait encore des modifications dans les affectations des unités et des projets aux différentes flottes (crise financière, retour de VVPoutine au Kremlin...).

A suivre.

Cordialement,

Réponse de Khan le 10/05/2012 à 19h32

A propos du portail

  • : Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • : Actualité Politique Guerre Stratégie Russie Actualité
  • : RusNavyIntelligence est un portail dédié à l'actualité des forces navales de la Fédération de Russie. Vous y trouverez quotidiennement des informations portant sur l'actualité des forces navales russes. Des dossiers thématiques sont également proposés, de façon plus ponctuelle. L'aire géographique couverte par les infos de ce portail est celle qui relève des 4 flottes dont dispose à ce jour la Fédération de Russie, plus la flottille de la Caspienne.
  • Partager ce blog
  • Contact

Rechercher

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Les sources

Syndication

  • Flux RSS des articles

OverBlog

Partager

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés