Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chantiers navals russes peinent à livrer les commandes du Ministère de la Défense

21 Février 2013 , Rédigé par Khan Publié dans #Chantiers navals

Les chantiers navals russes mettent à l'épreuve la patience de la marine : les admissions au service actif de nouvelles unités au sein des forces navales l'année dernière sont loin des objectifs prévus pour 2012.

 

Les chantiers navals russes peinent à honorer les commandes du Ministère de la Défense dans les délais impartis, tandis que pour l'export, le calendrier semble plus rigoureux, mis à part pour le porte-avions INS Vikramaditya (ex PA soviétique Gorchkov) où la notion même de calendrier semble s'être estompée depuis longtemps.

 

En 2012, les forces navales russes aurait du admettre au moins 6 nouvelles unités au service actif : 3 submersibles et 3 navires de surface. Il s'agit du SNLE K-535 Iouri Dolgorouki (Projet 955 Boreï), du SNLE K-550 Alexandre Nevski (Projet 0955 Boreï) et du SSGN K-329 Severodvinsk (Projet 885 Yasen). Pour les navires de surface, il s'agit de la frégate polyvalente Amiral Gorchkov (Projet 22350), et des corvettes Boïki et Stoïki (Projet 20380). Or, au cours de l'année 2012, la marine russe aura uniquement reçu le SNLE K-535  Iouri Dolgorouki. Même si cette livraison constitue un événement majeur, il s'agit du premier SNLE admis au service actif dans les forces navales russes depuis près de 20 ans, elle ne doit pas pour autant faire oublier les difficultés rencontrées par l'outil industriel naval russe.

Les cinq autres unités doivent ainsi être livrées en 2013 : le retard de la frégate Amiral Gorchkov avait été annoncé dès le mois de novembre 2013, tandis que le K-329 Severodvinsk, mis à l'eau au mois de juin 2010, reprendra ses essais à la mer dès que les conditions météorologiques le permettront. Quant au K-550 Alexandre Nevski (mis à l'eau en décembre 2010), il devrait procéder à un tir du nouveau missile balistique stratégique Boulava au mois de juillet prochain. Certaines source annoncent sa livraison repoussée à 2014.

Projet 22350

Selon un source au sein du complexe militaro-industriel, ces retards sont du aux équipementiers qui tardent à livrer les systèmes d'armements (notamment pour la frégate Amiral Gorchkov, schéma ci-contre), ainsi qu'aux conditions météorologiques qui compliquent la tenue des essais en mer (submersibles). Le K-550 a ainsi fait les frais d'une météo défavorable et de la priorité donnée par les autorités russes à l'admission au service actif du K-535 en 2012, et donc de à l'achèvement de son cycle d'essais à travers notamment des tirs de missiles.

 

En ce qui concerne les corvettes du Projet 20380, le Boïki, lancé au mois d'avril 2011 était prêt, mais son armement ne lui a été livré que le 28 décembre 2012. Le bâtiment a entamé ses essais dans le sud de la Baltique et devrait être livré à la marine en mai-juin prochain. Normalement.

 

Sources : I-mash ; RIA Novosti

 

Pour aller plus loin :

La Marine russe approuve le projet de futur destroyer

Deux nouveaux Boreïs mis sur cale en 2013

Le SNLE K-535 Iouri Dolgorouki remis à la Marine russe

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article