Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Mistral russes embarqueront de Ka-52 navalisés.

18 Juillet 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #BPC pour la Russie

Kamov (constructeur) a indiqué que les Mistrals russes embarqueront des Ka-52 Alligator navalisés ainsi que des Ka-29 modernisés.

 

Le Ka-52 Alligator est à l'origine un hélicoptère de combat basé à terre, conçu pour d'appui feu et la coordination des opérations terrestres. Il s'agit d'un biplace qui opère par tous les temps, en diurne/nocturne, et qui est destiné à traiter des cibles blindées à terre et dans les air.Ka-52.jpg

"Il s'agit d'un hélicoptère terrestre, or l'atterissage sur un pont lorsque le navire tangue est une opération particulière, que la mer soit calme ou non. Par conséquent, nous prévoyons de renforcer son châssis" a indiqué le constructeur. Selon lui, la version navalisée du Ka-52 comprendra des pales retractables et un dispositif spécial pour la fixation sur le pont. Il sera également doté d'un nouveau radar pour le survol de la mer, ainsi que de nouveaux armements.

 

 

Le Ka-52

 

Ka-29.jpgLes Mistral russes enmbarqueront probablement aussi des Ka-29 (photo ci-contre). Ces hélicoptères, conçus dans les années 80, seront modernisés et recevront notamment de nouveaux armements ainsi qu'une nouvelle avionique.

"Le Ka-29 ne craint pas le vent ; un vent latéral n'est rien pour lui. Il est très manoeuvrable lors des atterissages sur un navire, y compris en cas d'orage" a indiqué un ancien instructeur des pilotes de l'aviation navale de la Flotte du Nord. Il a également expliqué que les principales tâches remplies par l'appareil sont le transport et l'appui feu aérien.

 

Un bâtiment de classe Mistral peut embarquer jusqu'à 16 hélicoptères.

 

Source : FlotProm.

 

Articles connexes :

Mistral : la Russie et la France signent aujourd'hui.

Mistral russes : la France accepte les transferts de technologies.

Mistral russes: les réparations seront effectuées par des experts russes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article