Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mer Noire : tensions autour de la présence de navires US.

14 Juin 2011 , Rédigé par Khan Publié dans #Russie-Ukraine

La présence d'un croiseur américain équipé du système de défense anti-missiles balistiques Aegis en mer Noire a déclenché les protestations de Moscou qui voit là une menace contre la sécurité nationale russe.

 

Ce n'est pas tant la présence d'un détachement de navires américains en mer Noire, que l'existence parmi ce détachement d'un croiseur équipé du système Aegis qui a suscité les protestations russes.

Le détachement de navires américains est composé du croiseur CG-68 USS Anzio qui doit mener une série d'exercices et de travaux avec les gardes côtes géorgiens à partir de Batoumi. Le navire de sauvetage T-ARS 51 USS Grasp doit participer quant à lui aux exercices américano-ukrainien "Sea Breeze 2011" depuis le port d'Odessa.

C'est le troisième navire américain actuellement en mer Noire qui pose problème pour les Russes : le croiseur CG-61 USS Monterey. Après avoir gagné le port roumain de Constanta où il a livré du matériel à destination des hôpitaux pour enfants de la région, le navire s'est dirigé vers l'Ukraine où il est arrivé le 12 juin dernier. Ce croiseur, équipé du système anti-missile balistique Aegis, est censé prendre part aux exercices navals "Sea Breeze 2011" avec la marine ukrainienne. L'objectif de ces exercices est de simuler une opération de maintien de la paix (OMP) et de s'entrainer dans la lutte contre la piraterie.

Seulement pour Moscou, la présence d'un système d'interception de missiles stratégiques lors d'une simulation d'OMP n'est pas évident à accepter. Le Ministre des affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a ainsi déclaré :

 

"Nous avons de nombreuses questions concernant l'arrivée en mer Noire du croiseur américain Monterey équipé du système anti-missiles Aegis afin de participer aux exercices américano-ukrainiens Sea Breeze 2011" a déclaré le Ministre russe avant d'ajouter que "la partie russe a constamment insisté sur le fait que nous ne laisserons pas des éléments de l'infrastructure stratégique américaine s'installer à nos frontières sans réagir, et nous considérerons une telle démarche comme une menace pour notre sécurité".

 

Le porte-parole du Ministère ukrainien des affaires étrangères a bien tenté de temporiser en déclarant que "les exercices Sea Breeze 2011 ne constituait pas une menace pour la sécurité de la Fédération de Russie", cet événement se produit dans un contexte stratégique de tensions dans la mesure où Russes et Occidentaux ne sont pas parvenus la semaine dernière à se mettre d'accord sur un projet commun de défense anti-missiles pour l'Europe. Moscou a eu le sentiment dans cette affaire que ses propositions en matière de défense commune sont "tombées dans l'oreille d'un sourd".

 

Le Minsitre de la défense russe a admis le droit pour les Américains de faire stationner des éléments de leur défense anti-missiles dans les eaux méditerranéennes, tout en ne comprenant pas la nécessité de les stationner si près du territoire russe.

 

"Selon la version officielle avancée par le gouvernement américain, les navires (équipés du système Aegis, ndlr) peuvent être déployés en mer Noire en cas de nécessité, par exemple en cas de crise dans la région. [...] Nous souhaiterions comprendre à quelle crise font référence les responsables militaires américains quand ils déplacent les éléments avancés du future système anti-missile de l'OTAN de la Méditerranée vers l'Est"  a déclaré la Minsitre russe.

 

Aegis.gifFonctionnement du système Aegis.

 

Source : Defense News ; Bosphorus Naval News.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article