Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le coût de la formation des équipages russes destinés à être embarqués sur les futurs Mistrals russes est inclu dans les contrats signés en 2011 par la France et la Russie.

Mistral1

Aucune discussion ne serait actuellement en cours entre les Français et les Russes quant au prix de la formation des équipages russes par la France, car cette question a été réglée et incluse dans les contrats signés en 2011 par les deux parties. C'est en tous les cas ce que rapporte une source russe proche du milieu industrielle et qui était présente lors de la signature des contrats portant sur l'achat par la Russie de 2 navires de type Mistral.

 

"Il s'agit là d'une pratique internationale courante, quand un pays achète à un autre pays un navire de guerre, que ses équipages soient formés avec son aide à la mise en oeuvre du navire. L'exemple le plus récent de cette forme de coopération militaro-technique a été le transfert au mois d'avril dernier à l'Inde de la frégate Teg construite au chantier naval Yantar (Kaliningrad), dont plus de 250 personnels d'équipage ont été formés à Saint-Pétersbourg" a précisé la source.

 

Selon une source du Ministère de la Défense russe citée par Lenta, le programme de formation des équipages russes doit débuter en 2014. Actuellement, les autorités russes et françaises travaillent à l'élaboration du contenu de la formation. Les deux équipages russes destinés à être embarqués sur les Mistrals russes débuteront leur formation au cours du premier semestre 2014 à Saint-Pétersbourg, avec l'aide d'experts français, avant de se rendre dans un second temps en France pour y poursuivre leur entrainement.

 

"On ne peut encore dire avec certitude combien de temps durera leur formation en France dans la mesure où le contenu de cette dernière est encore en cours d'élaboration, toutefois il est probable que l'ensemble de la préparation dure tout au long de 2014" a indiqué la source.

 

Rappelons que la Russie et la France ont signé au mois de juin 2011 un contrat de €1,2 milliard portant sur l'achat par Moscou de deux bâtiments de type Mistral. Deux autres navires doivent par la suite être construits en Russie : le contrat portant sur leur construction doit être signé cette année, et les bâtiments devraient être mis sur cale dans lez chantiers navals situés à Saint-Pétersbourg.

La construction du premier "BPC russe", le Vladivostok, a commencé le 1er février dernier à Saint-Nazaire.

 

Source : Itar-Tass ; Flotprom.

 

Pour aller plus loin :

Ka-52 navalisé : commandes et poursuite des essais.

Mistral russes : complément d'info sur les hélicoptères embarqués.

Les Mistral russes embarqueront de Ka-52 navalisés.

Tag(s) : #BPC pour la Russie