Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quatre flottes russes en Méditerranée

15 Janvier 2013 , Rédigé par Khan Publié dans #Manoeuvres et exercices

L'accroissement de l'activité navale russe constatée en Méditerranée ces dernières semaines devrait prochainement culminer avec la tenue d'exercices de grande ampleur. Les bâtiments russes doivent notamment simuler un débarquement sur les côtes syriennes.

 

Nav-rus.jpeg

La Méditerranée est depuis le début du mois de janvier le lieu de rendez-vous de navires de guerre issus des quatre flottes russes : la flotte du Nord, la flotte de la Baltique, la flotte de la mer Noire et la flotte du Pacifique. Ce déploiement de force témoigne de tout l'intérêt porté par Moscou à la Méditerranée, et plus particulièrement à son bassin oriental, intérêt qui ne s'est jamais démenti depuis l'époque de Catherine II (1729-1796).

 

Cette activité navale russe doit culminer à la fin du mois de janvier avec la tenue de vastes exercices inter-flottes en Méditerranée et en mer Noire, les "plus importants exercices" jamais tenus par Moscou dans cette partie du monde selon une source au sein de l'Etat-major général russe. Voici la liste des bâtiments qui y particperont (non exhaustive) :

 

  • Croiseur lance-missiles Moskva (Flotte de la mer Noire, Projet 1164 Atlant).
  • Grands navires de lutte ASM : Maréchal Chapochnikov (Flotte du Pacifique, Projet 1155 Fregat) ; Severomorsk (Flotte du Nord, Projet 1155 Fregat)
  • Frégate : Iaroslav Mudriy (Flotte de la Baltique, Projet 11540)
  • Grand navire de lutte ASM : Smetlivy (Flotte de la mer Noire, Projet 61)
  • Grands navires de débarquement : Kaliningrad (Flotte de la Baltique, Projet 775II) ; Novotcherkassk (Flotte de la mer Noire, Projet 775II) ; Alexandre Chabalin (Flotte de la Baltique, Projet 775II) ; Saratov (Flotte de la mer Noire, Projet 1171 Tapir) ; Nikolaï Filtchenkov (Flotte de la mer Noire, Projet 1171 Tapir) ; Azov (Flotte de la mer Noire, Projet 775III)
  • Navires de soutien : PM-56 (Flotte de la mer Noire, navire de réparation) ; Ivan Bubnov (Flotte de la mer Noire, tanker) ; Lena (tanker) ; SB-921 (remorqueur) ; Altaï (Flotte du Nord, remorqueur) ; Dubna (Flotte du Nord, tanker) ; SB-406 (Flotte du Nord, navire de soutien).

Il s'agit donc d'une escadre de 11 navires de combat totalisant plus de 60 600 tonnes à pleine charge, et qui embarqueraient près de 2 400 hommes d'équipage. Il est prévu que ces navires fassent une halte au port syrien de Tartous où la Russie dispose d'un point d'appui naval logistique. Le grand navire de débarquement Saratov y a récemment fait une halte afin de réparer l'un de ses générateurs diesels tombé en panne. D'autres ont réalisé des haltes à Malte ou au port grec de Souda.

 

Lors de la phase des manoeuvres en Méditerranée orientale, il est prévu qu'un certain nombre de bâtiments participent à un exercice de débarquement sur les côtes syriennes. Voici, la liste des bâtiments et unités censés y participer :

 

  • Croiseur lance-missiles Moskva
  • Grand navire de lutte ASM Severomorsk
  • Grand navire de lutte ASM Smetlivy
  • Frégate Iaroslav Mudriy
  • Les grands navires de débarquement qui permettront de débarquer des hommes de l'infanterie de marine et ceux du 108e régiment des cosaques du Kouban (division aéroportée de Novorossisk) et leurs matériels.

Il n'est pas prévu pour le moment de simuler un soutien aérien à cette opération amphibie, la Russie devant négocier le survol de territoires étrangers (Turquie notamment). Si toutefois elle obtenait les autorisations nécessaires, les appareils décolleraient des bases aériennes situées en Crimée et/ou de celle de Krimsk.

 

Sources : Korabel ; Vzgliad ; Turkishnavy.net ; Nezavissimaïa Gazeta ; RIA Novosti.

 

Pour aller plus loin :

La Marine russe va mener de vastes exercices navals en Méditerranée

Des bâtiments de guerre russes arrivent en Méditerranée.

La présence navale russe en Syrie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article