Le 12 mai dernier, alors qu'il était en visite à Nijni-Taguil, le Président Vladimir Poutine a demandé au Ministère de la Défense de préparer les documents nécessaires à la mise en place anticipée des contrats de défense pour 2012. La question du prix des nouveaux SNLE de type Boreï et des sous-marins nucléaires de type Yasen ne semble toutefois pas encore réglée.

Youri Dolgorouki

Le 27 avril dernier, le Ministre de la Défense Anatoli serdioukov a signé un contrat portant sur la commande de cinq SNLE de type Boreï (Projet 955A, voir photo ci-dessus, K-535 Iouri Dolgorouki, Projet 955) avec leur équipement complet permettant de mettre en oeuvre les nouveaux missiles balistiques intercontinentaux Boulava. Selon Itar-tass, qui cite une source au sein de la commission militaro-industrielle, le prix indiqué dans le contrat signé par le Ministre est inférieur de 29% au prix demandé par OSK (consortium des constructions navales russes) pour la commande, Anatoli Serdioukov ayant jugé ce prix "inutilement gonflé". Les représentants d'OSK n'ont donc pas répondu à l'invitation du Ministre qui les conviait le 2 mai dernier à venir signer à leur tour le document, refusant ainsi d'entériner les presque 30% de réduction sur le prix de la commande.

 

Le document signé par Anatoli Serdioukov, document que les dirigeants d'OSK ont refusé de signer, comportait trois principaux volets selon la source citée par Itar-tass. Le premier volet porte sur la construction de 5 nouveaux SNLE de type Boreï modernisés (Projet 955A), le second sur le développement et la modernisation du Projet 955A, et le troisième sur le développement et la modernisation des submersibles de type Yasen (Projet 885M). Selon la source, les négociations entre les parties doivent reprendre après les congés du mois de mai, et seul un compromis pourra débloquer la situation.

 

Le 2 mai dernier, Youri Borisov, premier vice-président de la commission militaro-industrielle pour le gouvernement fédéral, indiquait que, bien qu'il existe des divergences entre le gouvernement et les industriels au sujet du prix des sous-marins, le contrat portant sur la commande de 5 nouveaux SNLE serait bien signé avant la fin du mois de mai.

 

Le contrat implique la construction de 5 SNLE de type Boreï équipés chacun de 20 missiles Boulava pour une somme totale d'environ 100 milliards de roubles (€2,5 milliards). Tous les bâtiments doivent en outre être livrés pour 2018. Le nouveau commandant en chef de la Marine russe, le vice-amiral Viktor Tchirkov, a d'ailleurs insisté le 12 mai dernier sur la nécéssité pour la Russie de maintenir à un niveau élevé la préparation au combat les forces nucléaires navales stratégiques.

 

Sources : Itar-TASS ; bmpd ; Flotprom.

 

Pour aller plus loin :

Retards en perspective pour la livraison du SNLE Alexandre Nevski

La composante sous-marine de la Flotte russe a fêté ses 106 ans.

La livraison de trois nouveaux sous-marins nucléaires semble se confirmer pour 2012.

Tag(s) : #Sous-marins
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog