Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Renouvellement du dispositif naval russe en Méditerranée

6 Septembre 2013 , Rédigé par Khan Publié dans #Actualité

Les représentants des pays du G20 se rencontrent actuellement Saint-Pétersbourg, et le dossier syrien occupe une place importante au sein de leurs échanges. Tandis que les Américains et les Français semblent s'acheminer vers une intervention armée en Syrie, la Russie renouvelle son dispositif naval en Méditerranée orientale.

 

L'accroissement de l'activité navale russe constatée ces dernières semaines en Méditerranée orientale ne constitue pas en soi une rupture dans la présence de la Russie dans les eaux méditerranéennes. Cette activité s'inscrit, rappellons-le, dans un mouvement global de réinvestissement  de la scène géopolitique méditerranéenne au sens large (Moyen-orient inclu) par Moscou. La crise syrienne sert de catalyseur à cette réappropriation par le Kremlin d'un espace seulement délaissé au cours de la décennie 1990, mais qui a fait l'objet d'une attention particulière de la part de la Russie depuis maintenant plus de deux siècles. D'ailleurs, rappellons que Moscou a tenu ses plus importantes manoeuvres navales jamais réalisées depuis la chute de l'URSS en janvier dernier dans le bassin oriental de la Méditerranée.

 

Depuis quelques semaines maintenant, Paris et Washington semble s'acheminer vers la mise en oeuvre d'une intervention militaire "limitée" en Syrie, notamment afin de répondre à l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien. L'utilisation avérée ainsi que l'ampleur de la supposée utilisation font encore l'objet de vifs débats en France et aux Etats-Unis, ainsi qu'à Saint-Pétersbourg. Aux diverses déclarations d'officiels français et américains se sont ajoutés ces derniers jours les déploiements d'un destroyer supplémentaire de l'US Navy et de la frégate anti-aérienne française Chevalier Paul en Méditerranée orientale.

De son côté, la Russie a également annoncé le renouvellement de son dispositif naval dans la région. Voici les navires russes qui croisent actuellement dans les eaux méditerranéennes ou qui font route vers le bassin oriental :

  • Le grand navire de débarquement Amiral Nevelskoy (Projet 775/II, flotte du Pacifique), annoncé comme devant quitter prochainement le thêatre méditerranéen
  • Le grand navire de lutte ASM Amiral Panteleiev (Projet 1155, flotte du Pacifique), a franchi les Détroits turcs le 1er septembre, récemment en Méditerranée
  • Le grand navire de débarquement Minsk (Projet 775/II, flotte de la Baltique), a franchi les Détroits turcs le 5 septembre, récemment arrivé en Méditerranée
  • Le grand navire de débarquement Peresvet (Projet 775/III, flotte du Pacifique), annoncé comme devant  prochainement quitter le théâtre méditerranéen
  • Le grand navire de débarquement Azov (Projet 775/III, flotte de la mer Noire), a franchi les Détroits turcs le 20 août dernier, récemment arrivé en Méditerranée
  • Le grand navire de débarquement Nikolaï Filchenkov (Projet 1171, flotte de la mer Noire), en escale à Novorossisk demain avant de mettre le cap sur la Méditerranée orientale
  • Le grand navire de débarquement Novotcherkassk (Projet 775/II, flotte de la mer Noire), a franchi les Détroits turcs le 5 septembre dernier, récemment arrivé en Méditerranée
  • La frégate Neustrachimy (Projet 11540, flotte de la Baltique), annoncée comme devant prochainement quitter la Méditerranée
  • Le navire de renseignement Priazovie (flotte de la mer Noire), a franchi les Détroits turcs le 5 septembre dernier, récemment arrivé en Méditerranée

Par ailleurs, le grand navire de lutte ASM Smetlivy (Projet 61, flotte de la mer Noire), doit quitter son port d'attache de Sébastopol (Crimée) le 12 septembre prochain (au plus tard le 14) et mettre le cap sur la Méditerranée orientale.

Le croiseur lance-missiles Moskva (Projet 1164), navire amiral de la flotte de la mer Noire, est attendu dans la région le 17 septembre. Il se trouve actuellement dans l'Atlantique, sur le chemin du retour d'une tournée réalisée à Cuba, au Vénézuela et au Nicaragua.

Enfin, les vedettes lance-missiles Chtil (Projet 12341, flotte de la mer Noire) et Ivanovets (Projet 12411, flotte de la mer Noire) doivent également rejoindre l'escadre russe au large de la Syrie le 29 septembre prochain.

 

L'escadre russe comprend donc des bâtiments issus de trois flottes, celles de la Baltique, de la mer Noire et du Pacifique. Il se pourrait que croise également un submersible, probablement issu de la flotte du Nord.

 

Sources : RusNavy, Ria Novosti, Turkish Navy.net

 

Pour aller plus loin:

Quelle activité navale russe en Méditerranée?

Quatre flottes russes en Méditerranée

La présence navale russe en Syrie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

René59 07/09/2013 09:41

Espérons que nos dirigeants seront assez intelligents pour faire jouer la diplomatie "je le crois de tout coeur" une grande majorité des français est contre l'intervention de la France en Syrie
(même si ce qu'il y passe est horrible) .La France est également au Mali ne n'oublions pas ;