Jeudi 20 octobre 2011 4 20 /10 /Oct /2011 14:46

Les 13 et 14 octobre dernier, un groupe de travail composé de représentants de l'Etat russe, de militaires et d'entreprises s'est réuni aux chantiers navals Sevmash (Severodvinsk) afin d'étudier l'état d'avancement de la construction des submersibles des Projets Boreï et Yasen.

Dolgorouki

Cette réunion de travail a rassemblé Youri Borisov, vice-Président du Comité militaro-industriel du Gouvernement russe, et Vladimir Pospelov, membre de ce comité, ainsi que le DG de Sevmash, Anatoli Diachkov, et des représentant d'OSK, la holding des constructions navales russes. La Flotte du Nord était représentée par son commandant adjoint, le contre-Amiral Andreï Volozhinsky. Enfin, les représentants des différentes sociétés travaillant à la construction des bâtiments de la Marine russe avec Sevmash étaient également autour de la table.

Si l'odre du jour de la réunion du groupe de travail portait sur les commandes passées par le Ministère de la Défense russe, le coeur des discussions a concerné l'état d'avancement des submersibles du Projet 955 Boreï et de ceux du Projet 885 Yasen. Le groupe de travail a visité les installations de Sevmash ainsi que les subermisbles, en particulier le SNLE K-535 Iouri Dolgorouki (Projet 955 Boreï, voir photo ci-dessus) et le sous-marin Severodvinsk (Projet 885 Yasen).

 

Cette réunion suit de quelques jours la visite du commandant en chef des forces navales russes, l'Amiral Vladimir Vissotski, qui s'est également rendu à Sevmash le 30 septembre dernier. Les principaux objectifs de cette visite était alors la livraison à la Marine russe du K-535 Iouri Dolgorouki, les essais en mer du K-550 Alexandre Nevski, seconde unité du Projet 955 Borei, et les progrès des essais du Severodvinsk.

 

Sevmash a senti la pression des politiques et des militaires s'accroître au cours de ces dernières semaines. Les conséquences ne se sont pas faites attendre : le Iouri Dolgorouki doit ainsi procéder à deux tirs du nouveau missile balistique intercontinental Boulava cette semaine, le 20 et le 22 octobre. Izvestia a indiqué le 16 octobre dernier que la Marine et les industriels souhaitent que le bâtiment tire ainsi deux missiles, un par essai, avant de procéder à un troisième test, en salve cette fois, du Boulava. Le K-535 Iouri Dolgorouki est censé effectuer trois tirs avant son entrée en dotation au sein de la Flotte du Pacifique d'ici la fin de l'année 2011. Il n'est, semble t'il, pas prévu de procéder à des tirs en salve du Boulava lors des essais de cette semaine. Pour rappel, il était initialement prévu que le submersible procède à un tir en salve de 3 missiles au mois d'octobre. Il semblerait que la possibilité de repousser ce troisième tir en salve à 2012 soit envisagée par la Marine au cas où les tirs effectués dans les prochains jours échouent. Si c'était le cas, le bâtiment ne serait livré à la Flotte du Pacifique que l'année prochaine, et non avant la fin de l'année comme souhaité par les responsables politiques.

Par ailleurs, cette pression sur Sevmash a également donné lieu à des déclarations contradictoires concernant le second Boreï, le K-550 Alexandre Nevski. Il a ainsi été indiqué en début de semaine que le submersible entamerait des essais en mer dès ce jeudi. Or, un démenti a été émis aujourd'hui par un haut représentant de l'Etat-major de la Marine :

"La sortie en mer du navire correspond à une autre période dans le calendrier des essais", a déclaré la source à l'agence de presse russe RIA Novosti, avant d'ajouter que "En effet, les essais [en mer ndlr] de l'Alexandre Nevski sont bien prévus en octobre et interviendront dans peu de temps". La source, un amiral, a par la suite indiqué que d'ici les essais en mer, le submersible soit encore subir une série de nombreux tests en usine, notamment des tests portant sur le système de survie et de soutien à l'équipage du navire.

Enfin, une source au sein de Sevmash a déclaré aujourd'hui que la construction du troisième Boreï, le Vladimir Monomakh (Projet 955A) se déroulait "по плану", c'est-à-dire comme prévu. Actuellement, Sevmash semble faire tout son possible pour livrer le navire avant la fin de l'année, et respecter ainsi ses engagements en termes de livraison. Les essais hydrauliques se sont notamment déroulés avec succès.

 

Sources : Barents Observer ; RIA Novosti ; Voeni Paritet ; Naval Today.

 

Pour aller plus loin :

Le K-329 Severodvinsk appareille pour ses premiers essais en mer.

Interrogations autour de l'annulation d'un tir d'essai du Boulava.

Huit "Yasen" pour la Marine russe d'ici 2020.

Par Khan - Publié dans : Sous-marins - Communauté : Géopolitique et géostratégie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

A propos du portail

  • : Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • : Actualité Politique Guerre Stratégie Russie Actualité
  • : RusNavyIntelligence est un portail dédié à l'actualité des forces navales de la Fédération de Russie. Vous y trouverez quotidiennement des informations portant sur l'actualité des forces navales russes. Des dossiers thématiques sont également proposés, de façon plus ponctuelle. L'aire géographique couverte par les infos de ce portail est celle qui relève des 4 flottes dont dispose à ce jour la Fédération de Russie, plus la flottille de la Caspienne.
  • Partager ce blog
  • Contact

Rechercher

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Les sources

Syndication

  • Flux RSS des articles

OverBlog

Partager

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés