Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les capacités de projection de forces des Mistrals russes pourraient être considérablement accrues grâce à la mise au point par le constructeur Kamov d'une  version spéciale du Ka-52.

 

Nous avions déjà évoqué sur ce blog la version navalisée de l'hélicoptère d'attaque Ka-52 Alligator mise actuellement en oeuvre dans l'armée russe. Le Ka-52K, version navalisée du Ka-52, devrait bénéficier d'améliorations par rapport à son "grand frère", notamment en ce qui concerne le matériel électronique lui permettant d emettre en oeuvre des attaques de cibles au sol et en mer.

L'évolution la plus significative concerne le radar situé dans le nez de l'appareil : il s'agira d'une version modifiée du radar Zhuk-A actuellement en service à bord des chasseurs MiG-35. Le Zhuk-A est aujourd'hui l'un des radars les plus perfectionnés construits en Russie : d'une portée de 130 km, il permet à l'appreil qui en est équipé de détecter jusqu'à 30 cibles et d'en engager 6 simultanément.

Le Ka-52K sera par ailleurs équipés d'ailes et de rotors rétractables, et sera enduit d'un dispositif anti-corrosion (voir photos ci-dessous).

 

Ka-52K.JPG

 

Ka-52K1.JPG

Le Ka-52K présenté lors du salon IMDS 2011. Crédits : Vitali Kuzmin.

 

Autre évolution majeure : il devrait mettre en oeuvre des missiles anti-navires Kh-31 (AS-17 Krypton) et Kh-35 (AS-20 Kayak). Le Kh-31 est un missile de croisière d'une portée de 100 km pouvant voler à vitesse supersonique. Le Kh-35 est un missile anti-navires d'une portée de 130 km, pouvant atteindre Mach 0.8.

Pour rappel, les Mistrals russes devraient recevoir 8 Ka-52K chacuns.

 

Source : Navyrecognition.

 

Pour aller plus loin:

Des Alligators et des radars.

Mistral russes : complément d'info sur les hélicoptères embarqués.

Mistral : la Russie et la France signent aujourd'hui.

Tag(s) : #BPC pour la Russie