Manoeuvres et exercices

Mardi 29 janvier 2013 2 29 /01 /Jan /2013 16:16

Les exercices inter flottes menés par la Russie depuis le 20 janvier dernier en Méditerranée orientale entrent dans leur phase finale. Des bâtiments regagneront bientôt leurs ports d'attache tandis que d'autres seront déployés sur d'autres zones.

 

Nav-dbrqmt-rus-gazeta-ru.jpg Depuis le 20 janvier dernier, la marine russe mène de vastes exrecices navals qui mobilisent des unités venues des flottes du Nord, de la mer Baltique, de la mer Noire et du Pacifique.

Ces exercices ont notamment donné lieu à des tirs de missiles contre des cibles aériennes et maritimes effectués par le croiseur lance-missiles Moskva (flotte de la mer Noire) qui abritait le centre de commandement des exercices, et le grand navire de lutte ASM Smetlivy (flotte de la mer Noire). Les grands navires de débarquement Saratov et Azov (flotte de la mer Noire) ont pour leur part simulé de devoir repousser une attaque aérienne ennemie, et se sont livrés à des tirs d'artillerie.

Le grand navire de lutte Severomorsk (flotte du Nord) a effectué une série d'exercices impliquant des tirs d'artillerie, de lutte anti-aérienne et ASM. Il a également accompli des missions de recherche et de neutralisation de mines flottantes et immergées. Les hommes de l'infanterie de marine embarqués à son bord se sont également entrainés à la lutte anti terroriste (voir la vidéo ci après).

 

 

 

A l'issue des exerices, les navires des flottes de la mer Noire et de la Baltique regagneront leurs bases respectives sur le territoire russe, tandis que le grand navire de lutte ASM Severomorsk gagnera le golfe d'Aden pour mener une mission de lutte anti piraterie. Il relèvera ainsi le grand navire de lutte ASM Maréchal Chapochnikov (flotte du Pacifique) qui croise actuellement au large de la Somalie.

Depuis son départ de sa base d'attache, le Severomorsk aura parcouru 6 000 milles marins avec des escales à Ceuta (Espagne) et La Soude (Grèce).

 

Sources : MinDéf russe ; korable.ru

Photo : Gazeta.ru

Vidéo : vesti.ru

 

Pour aller plus loin :

Quatre flottes russes en Méditerranée

La Marine russe va mener de vastes exercices navals en Méditerranée

La présence navale russe en Syrie.

Par Khan - Publié dans : Manoeuvres et exercices - Communauté : Défense
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 15 janvier 2013 2 15 /01 /Jan /2013 20:35

L'accroissement de l'activité navale russe constatée en Méditerranée ces dernières semaines devrait prochainement culminer avec la tenue d'exercices de grande ampleur. Les bâtiments russes doivent notamment simuler un débarquement sur les côtes syriennes.

 

Nav-rus.jpeg

La Méditerranée est depuis le début du mois de janvier le lieu de rendez-vous de navires de guerre issus des quatre flottes russes : la flotte du Nord, la flotte de la Baltique, la flotte de la mer Noire et la flotte du Pacifique. Ce déploiement de force témoigne de tout l'intérêt porté par Moscou à la Méditerranée, et plus particulièrement à son bassin oriental, intérêt qui ne s'est jamais démenti depuis l'époque de Catherine II (1729-1796).

 

Cette activité navale russe doit culminer à la fin du mois de janvier avec la tenue de vastes exercices inter-flottes en Méditerranée et en mer Noire, les "plus importants exercices" jamais tenus par Moscou dans cette partie du monde selon une source au sein de l'Etat-major général russe. Voici la liste des bâtiments qui y particperont (non exhaustive) :

 

  • Croiseur lance-missiles Moskva (Flotte de la mer Noire, Projet 1164 Atlant).
  • Grands navires de lutte ASM : Maréchal Chapochnikov (Flotte du Pacifique, Projet 1155 Fregat) ; Severomorsk (Flotte du Nord, Projet 1155 Fregat)
  • Frégate : Iaroslav Mudriy (Flotte de la Baltique, Projet 11540)
  • Grand navire de lutte ASM : Smetlivy (Flotte de la mer Noire, Projet 61)
  • Grands navires de débarquement : Kaliningrad (Flotte de la Baltique, Projet 775II) ; Novotcherkassk (Flotte de la mer Noire, Projet 775II) ; Alexandre Chabalin (Flotte de la Baltique, Projet 775II) ; Saratov (Flotte de la mer Noire, Projet 1171 Tapir) ; Nikolaï Filtchenkov (Flotte de la mer Noire, Projet 1171 Tapir) ; Azov (Flotte de la mer Noire, Projet 775III)
  • Navires de soutien : PM-56 (Flotte de la mer Noire, navire de réparation) ; Ivan Bubnov (Flotte de la mer Noire, tanker) ; Lena (tanker) ; SB-921 (remorqueur) ; Altaï (Flotte du Nord, remorqueur) ; Dubna (Flotte du Nord, tanker) ; SB-406 (Flotte du Nord, navire de soutien).

Il s'agit donc d'une escadre de 11 navires de combat totalisant plus de 60 600 tonnes à pleine charge, et qui embarqueraient près de 2 400 hommes d'équipage. Il est prévu que ces navires fassent une halte au port syrien de Tartous où la Russie dispose d'un point d'appui naval logistique. Le grand navire de débarquement Saratov y a récemment fait une halte afin de réparer l'un de ses générateurs diesels tombé en panne. D'autres ont réalisé des haltes à Malte ou au port grec de Souda.

 

Lors de la phase des manoeuvres en Méditerranée orientale, il est prévu qu'un certain nombre de bâtiments participent à un exercice de débarquement sur les côtes syriennes. Voici, la liste des bâtiments et unités censés y participer :

 

  • Croiseur lance-missiles Moskva
  • Grand navire de lutte ASM Severomorsk
  • Grand navire de lutte ASM Smetlivy
  • Frégate Iaroslav Mudriy
  • Les grands navires de débarquement qui permettront de débarquer des hommes de l'infanterie de marine et ceux du 108e régiment des cosaques du Kouban (division aéroportée de Novorossisk) et leurs matériels.

Il n'est pas prévu pour le moment de simuler un soutien aérien à cette opération amphibie, la Russie devant négocier le survol de territoires étrangers (Turquie notamment). Si toutefois elle obtenait les autorisations nécessaires, les appareils décolleraient des bases aériennes situées en Crimée et/ou de celle de Krimsk.

 

Sources : Korabel ; Vzgliad ; Turkishnavy.net ; Nezavissimaïa Gazeta ; RIA Novosti.

 

Pour aller plus loin :

La Marine russe va mener de vastes exercices navals en Méditerranée

Des bâtiments de guerre russes arrivent en Méditerranée.

La présence navale russe en Syrie.

Par Khan - Publié dans : Manoeuvres et exercices - Communauté : Défense
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 11 janvier 2013 5 11 /01 /Jan /2013 01:04

Dans le contexte de la crise syrienne, des navires issus des quatre flottes russes font actuellement route vers le bassin méditerranéen afin d'y réaliser des exercices de grande ampleur. Ce déploiement (re)démontre toute l'importance que la Méditerranée revêt pour le Kremlin.

 

Des bâtiments issus des flottes du Pacifique, de la mer Noire, de la Baltique et du Nord, font actuellement route vers le bassin méditerranéen où il est prévu qu'ils se livrent à de vastes exercices à la fin du mois de janvier. Selon le Ministre russe de la Défense Sergei Choïgou qui s'exprimait à Severodvinsk, il s'agira "des plus importants exercices de l'histoire de la Marine en Méditerranée". Ces exercices s'inscrivent dans le cadre du plan 2013 de préparation au combat des forces armées russes. Dans le contexte de la crise syrienne, ils viennent également confirmer tout l'intérêt porté par le Kremlin à cette région du globe.

 

Ces exercices auront pour but de mettre en pratique l'établissement d'un groupe de forces en dehors de la Russie, de planifier son activation et la conduite commune d'actions. Les manoeuvres se dérouleront également en mer Noire où il est prévu de réaliser des opérations d'embarquement de troupes depuis les côtes hostiles du Nord Caucase.

 

Certains navires de guerre se trouve déjà en Méditerranée, notamment ceux de la flotte de la mer Noire. Ainsi, le navire amiral de cette flotte, le croiseur lance-missile Moskva (Projet 1164), croise déjà dans les eaux de la Méditerranée orientale, de même que le grand navire de lutte ASM Smetlivy (Projet 61). Les navires de soutien PM-56 et Ivan Boubnov les accompagnent tandis que les grand navires de débarquement Azov (Projet 775) et Nikolaï Filtchenkov (Projet 1171) ont franchi le 9 janvier dernier le Bosphore pour regagner leurs bases en mer Noire après 14 jours passés en Méditerranée. Par ailleurs, le tanker Lena devrait actuellement se trouver également dans les eaux méditerranéennes, tout comme le grand navire de débarquement Novotcherkask (Projet 775). Enfin, le grand navire de débarquement Saratov (Projet 1171, flotte de la mer Noire), a franchi le week-end dernier la zone des Détroits turcs et est arrivé lundi dans le port syrien de Tartous où la Russie dispose d'un point d'appui logistique. Selon Interfax, à son bord se trouvait des équipements militaires ainsi que des unités des forces spéciales (Spetsnaz).

 

Sources : RIA Novosti ; Interfax ; Military Paritet ; Turkishnavy.net

 

Pour aller plus loin :

Des bâtiments de guerre russes arrivent en Méditerranée.

Par Khan - Publié dans : Manoeuvres et exercices - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 10 septembre 2011 6 10 /09 /Sep /2011 15:47

La Flotte du Nord se livre actuellement en mer Barents à de grandes manoeuvres qui impliquent des navires de surface, des sous-marins, de l'aéronavale et des troupes d'infanterie de marine.

 

Plusieurs navires prennent part aux exercices qui doivent se poursuivre jusqu'à la semaine prochaine : l'unique porte-avions russes Amiral Kouznetsov (Projet 1143.5), le croiseur atomique Amiral Ouchakov (Projet 1144 Orlan, classe Kirov) et les destroyers Amiral Chabanenko (Projet 1155.1 Fregat M, classe Udaloy II) et vice-Amiral Koulakov (Projet 1155 Fregat, classe Udaloy I). Le principal objetcif de ces manoeuvres est de renforcer la coordination entre les différentes unités.

 

Des Tu-95MS et des Tu-22M3 de l'aviation stratégique sont également mobilisés, tout comme des unités de défense anti-aérienne, l'infanterie navale et la 200e Brigade d'infanterie motorisée.

 

Jeudi dernier, des navires ont accompli des tirs de missiles sur des cibles en surface, et tout au long des manoeuvres, plusieurs types de missiles et d'armements seront mis en oeuvre et testés.

 

Ce genre d'exercice est habituellement réalisé tout les ans à la même période par la Flotte du Nord, avec un nombre d'unités impliquées qui varie d'une année sur l'autre.

 

En début de semaine, l'infanterie navale et la 200e Brigade d'infanterie motorisée ont conduit une série d'exercices dans la péninsule de Sredniy.

 

Source : ITAR-Tass, Barents Observer.

 

Pour aller plus loin :

Le nouveau commandant en chef de la Flotte du Nord a pris ses fonctions.

"Sea Breeze 2011": Moscou invité par Kiev.

Russes et Norvégiens se préparent pour "Pomor-2011".

Par Khan - Publié dans : Manoeuvres et exercices - Communauté : Géopolitique et géostratégie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 27 juin 2011 1 27 /06 /Juin /2011 11:50

Voici une vidéo présentant en quelques minutes le sous-marin russe Alrosa lors de l'exercice "Bold Monarch 2011". Une équipe de journalistes britanniques a été exceptionnelemnt autorisée à filmer une partie de l'intérieur du bâtiment et à interviewer certains membres de son équipage. Le dispositif de sauvetage russe pour les submersibles en détresse, dépéché depuis la mer Noire au large de l'Espagne, est également présenté.

 

Organisé par l'OTAN, l'exercice "Bold Monarch 2011" s'est tenu au large de Carthagène (Espagne) entre le 30 mai et le 10 juin dernier. Il s'agit d'un exercice de sauvetage de sous-marins en détresses qui a réuni des navires, des submersibles et de l'aviation issues d'une vingtaine de pays. Pour la première fois,un sous-marin russe, l'Alrosa (Projet 877V, classe Kilo), a été impliqué dans un exercice naval de l'Alliance. La Russie a également dépéché un détachement depuis la mer Noire afin de participer à ces manoeuvres, et évaluer ainsi le niveau de compatibilité qui existe entre son matériel et son savoir-faire avec celui des marines otaniennes en matière de sauvetage de submersibles naufragés.

 

Bon visionnage (in English) !

 

 

 

Source :BritishForcesNews.

Par Khan - Publié dans : Manoeuvres et exercices - Communauté : Défense et Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 15 juin 2011 3 15 /06 /Juin /2011 12:48

La vidéo suivante présente les manoeuvres effectuées par des navires de l'OTAN afin de venir en aide au sous-marin russe Alrosa qui jouait le rôle d'un submersible en détresse.

 

 

"Bold Monarch 2011" a été le premier exercice de l'OTAN auquel ait pris part un submersible russe. Le B-871 Alrosa (Projet 877V, classe Kilo) a été envoyé depuis la mer Noire afin de prendre part aux exercices de l'OTAN qui se sont achevées le 10 juin dernier.
Source : NATO channel .tv
Par Khan - Publié dans : Manoeuvres et exercices - Communauté : Géopolitique et géostratégie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

A propos du portail

  • : Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • Le portail des forces navales de la Fédération de Russie
  • : Actualité Politique Guerre Stratégie Russie Actualité
  • : RusNavyIntelligence est un portail dédié à l'actualité des forces navales de la Fédération de Russie. Vous y trouverez quotidiennement des informations portant sur l'actualité des forces navales russes. Des dossiers thématiques sont également proposés, de façon plus ponctuelle. L'aire géographique couverte par les infos de ce portail est celle qui relève des 4 flottes dont dispose à ce jour la Fédération de Russie, plus la flottille de la Caspienne.
  • Partager ce blog
  • Contact

Rechercher

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Quelques sources du portail.

Syndication

  • Flux RSS des articles

OverBlog

Partager

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés